Antonio SouarèsLibre Opinion : Le champion de Guinée vient de boucler sa saison avec une corde de plus à son arc. En disposant de L’ASK sur le score de 2-1 en finale de la 57ème édition de la coupe nationale, le Horoya reste le seul maitre à bord du football guinéen.
Rentré dans le match avec détermination, les rouges et blancs offriront un meilleur football sur l’ensemble de la partie, même si la première occasion dangereuse est à mettre à l’actif de l’ASK.

Reprenant vite ses esprits et son sang froid, le Horoya contrôlera l’essentiel de la première période ; entre temps, Daouda CAMARA inscrira le premier but, à la 31ème mn. Ce but désarticulera l’ASK ! Soumise à une rude épreuve devant les accélérations du Horoya, c’est avec beaucoup de peine que la résistance de l’ASK permettra aux jaunes et verts d’aller aux citrons.

À la reprise, le schéma de jeux sera presqu’identique ; et, le Horoya obtiendra un 2ème but, œuvre de Killé Bangoura. C’est à la 90èmne que l’ASK réduira le score contre toute attente par Mohamed Thiam Garanti. Malgré cette réduction, les kaloumistes ne reviendront jamais au niveau du club de la banlieue.

C’est sur se score que Baba Léno mettra fin à la rencontre. Avec cette victoire, le Horoya s’adjuge ainsi la 57ème édition de la coupe nationale.

C’est encore une fois le grand mérite de Antonio Souaré, l’homme auquel tout aura finalement réussi.

Cependant, beaucoup reste à faire en prévision de la prochaine ligue des champions ; car, ça sera une autre paire de manches qui exigera plus de travail, d’abnégation et de détermination dans le recrutement des joueurs pour aller à la conquête de l’Afrique par rapport aux moyens engloutis et aux investissements réalisés par Antonio Souaré au sein du club.

Les résultats devront être impératifs.

Par Ibrahima Diallo

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin