Kabinè KomaraPublireportage : ce lundi 24 octobre aura lieu à Londres un événement inédit. En effet, la Chambre des Lords du Parlement britannique organanise une journée d’echanges sur la meilleure façon de prévenir et régler les conflits autour de l’eau avec un accent particulier sur deux des zones les plus geopoliquement sensibles du monde.
Les Nations Unies et beaucoup de centres de geostrategie craignent que les futurs grands conflits mondiaux ne soient déclenchés autour des eaux transfrontalieres.

Lord ALDERDICE qui est aussi le Directeur du Centre pour la Résolution des Conflits Difficiles (Centre for the Resolution of Intractable Conflit , CRIC) de la prestigieuse Oxford University, est l’iniateur principal de l’événement. Il partage cette initiative avec M. SUNDEEP Wasleka, le Chairman de Strategic Foresight Group, un think tank reconnu dans le monde par la qualité et la rigueur de ses analyses geostrategique, basé en Inde.

L’expérience de l’Omvs que dirige l’ancien Premier ministre guinéen Kabiné Komara est recherchée comme modèle pour la définition de nouveaux axes stratégiques à conseiller dans la gestion des eaux partagées dans un cadre de coopération solidaire.

L’ OMVS, organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal créée en 1972 regroupe la Guinée, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal. Son principe cardinal est que tout ouvrage à construire sur le fleuve Sénégal et ses affluents est propriété commune des Etats membres. Kabine Komara a été désigné à sa tête en mars 2013 par les chefs d’etats des 4 pays.

L’OMVS a été classée cette année comme meilleur organisme de bassin au monde par la qualité de ses programmes. Une réputation sur laquelle chercheurs et stratégistes internationaux voudraient bâtir une approche plus inclusive dans la gestion des eaux partagées.

Sékou Keita, chargé de communication

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin