GOHALe Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA), a le regret de constater que depuis la signature de l’Accord sur le Dialogue Politique inter-guinéen le 12 Octobre 2016, il y a quelques personnes qui s’évertuent à chercher à remettre en cause ces acquis du reste très salutaires pour toutes les populations guinéennes.
Nous voulons parler plus particulièrement du chapitre portant sur le dédommagement des victimes des pillages pour l’année 2013. Nous affirmons avec conviction que le GOHA, continue et continuera à lutter pour le dédommagement de toutes les victimes pour toutes les années au cours desquels des pillages ont été enregistrés et sur l’ensemble du territoire national.

Mais dans cette action, le GOHA entend aller avec tact. C’est pourquoi, nous soutenons le récent Accord car il constitue une étape très importante pour secourir les victimes des pillages et de l’ensemble des victimes. Par ailleurs cette entente que nous saluons et encourageons peut représenter un gage non négligeable pour inciter les investisseurs tant nationaux qu’internationaux à s’impliquer positivement dans les différents secteurs d’activités économiques de la Guinée.

Faudrait-il rappeler que ceux qui crient aujourd’hui à l’injustice, de souvenance, n’ont jamais par le passé levé même le petit doigt pour soutenir ou sensibiliser l’opinion sur la situation de ces opérateurs économiques victimes. En ces temps difficiles et pendant que Conakry et certaines villes de l’intérieur étaient à feu et à sang, seul le GOHA était présent sur le terrain avec les opérateurs économiques victimes.

Grace à la rencontre entre le Président de la République et le Chef de File de l’Opposition guinéenne, nous commençons à avoir la paix et la sérénité dans le pays.

C’est pourquoi le GOHA les encourage à multiplier les rencontres et à empêcher les confusionnistes de s’insérer entre eux.

Nous encourageons les opérateurs économiques, les commerçants dans tous les marchés du pays à poursuivre leurs activités et nous les invitons solennellement à soutenir avec fermeté cet Accord car tous les commerçants sont concernés.

Nous réitérons notre appel au Chef de l’Etat pour lui demander de tout mettre en œuvre pour le respect des présents engagements pris par le Gouvernement.

A Monsieur le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, nous adressons nos félicitons pour la maturité avec laquelle il a su mener le dialogue.

A leurs Excellences les Représentants du Système des Nations Unies, de la CEDEAO, de L’OIF, de la Délégation de l’Union Européenne, les Ambassadeurs des Etats-unis d’Amérique et de France, nous exprimons nos sincères remerciements et nous les invitons à continuer à œuvrer pour l’avènement de la paix an Guinée.

Conakry, le 28 octobre 2016

Le Président

Chérif Mohamed Abdallah

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin