lounceny-nabeA en croire l’honorable Oumsmane Gaoual Diallo, le gouverneur de la Banque centrale de la République, monsieur Loucény Nabé, serait au cœur d’un scandale financier qui date de la junte militaire. Aux réactions de son homologue l’honorable Mamady Diawara, président du PTS, qui voulait défendre le patron de la BCRG, le député uninominal de l’UFDG à Gaoual a alors menacé d’ouvrir le dossier de Diawara…

C’est aujourd’hui, vendredi 28 octobre 2016 que le président du PTS, l’honorable Mamady Diawara, devenu « député non inscrit », a repris ses activités à l’Assemblée nationale depuis son exclusion du groupe de la majorité présidentiel, le RPG-arc-en-ciel, a constaté le reporter de Guineematin.com qui suit la plénière.

Dans sa prise de parole, le président du PTS, ex-allié du parti au pouvoir, a tenu à défendre l’honorabilité du gouverneur de la Banque centrale, dénoncé par le député Ousmane Gaoual Diallo, faisant allusion à un scandale financier, du temps de la junte militaire.

« Il n’est pas normal d’accuser Nabé, je le connais, c’est une personne respectable qui n’a rien à se reprocher dans ce sens », a-t-il lancé avant de préciser « j’étais le trésorier du PUP (ex-formation au pouvoir), je connais qui est qui ici… ».

Une pique que n’a pas digéré le député uninominal de Gaoual qui a menacé d’ouvrir le dossier du patron de « Yaourt Guinée », Maady Diawara. « Moi, je ne m’adresse pas à Diawara, mais au Gouverneur. Mais, s’il le veut, je vais ouvrir son dossier… », a lancé le député de l’opposition.

Des attaques et contre-attaques que le président de l’Assemblée nationale a cherché à calmer : « certains propos tenus ne s’adressaient pas à Diawara » (qui est son cousin à plaisanterie), a notamment Claude Kory Kondiano.

De l’Assemblée nationale, Abdallah Baldé pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin