instructeur-en-classe-policiersL’école nationale de la police de  Kafilia, dans la préfecture de Boffa, a récemment ouvert ses portes à une équipe de journalistes pour laisser voir les réalités de ce centre. Au total, ils sont 310 élèves policiers qui bénéficie de la formation dans ce centre d’instruction qui dispose de  13 salles de classes, 3 fonctionnelles  et des dortoirs pour hommes et femmes ainsi qu’une infirmerie.

Face aux journalistes arrivés dans son centre, le  Capitaine Issa Camara, directeur du centre de Kafilia, a dit que son rêve est de voir la notoriété de cette école dépasser les frontières nationales. « J’aimerai que centre-là continue à former des agents et que ce centre soit l’élite de la sous-région », a-t-il souhaité.

Pour sa part, Hamady Diakité, le chargé des études, a indiqué que ses élèves stagiaires seront formés dans plusieurs matières. « Pour ce premier groupe, ils suivent la formation commune de base. Lorsqu’on parle de formation commune de base, c’est donner aux futurs policiers la formation en commandement, le respect de  l’hiérarchie et l’endurance. Pour ce programme, ils auront à suivre les cours d’hygiène, de topographie, de secourisme et éventuellement des matières liées à la police nationale et à la protection civile, comme les violences basées sur le genre, la police de proximité, sans oublier la déontologie de la police », a-t-il expliqué.

Enfin, rappelons que près de mille élèves policiers issus des quatre mille recrues il y a quelques années (seront formés dans les écoles de police de Kafilia et de Kagbelen d’ici la fin de cette année, 2016.

Kadiatou Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin