Attaques entre jeunes de l’UFDG et des NFD : Bhoye Barry accuse Alphadio Wanindara et porte plainte

mamadou-oury-barry-jpg1Les accusations d’agressions entre les jeunes militants de l’UFDG et des NFD se multiplient. Chaque jour, des plaintes sont enregistrées avec des jeunes qui portent les stigmates de ce qu’ils ont subi, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Côté NFD, c’est Alphadio Wanindara et Kadiatou Télimélé qui disent avoir été agressés séparément dimanche dernier par des jeunes qui seraient de l’UFDG. Réponse du berger à la bergère, avec Ibrahima Sory Barry « Figo » qui affirmait hier mardi à son tour avoir été blessé par Alphadio Wanindara samedi dernier.

mamadou-oury-barry-jpg0Ce mercredi, c’est Mamadou Bhoye Barry, un inconditionnel de l’UFDG qui a confié à un de nos reporters avoir été agressé par le même Alphadio Wanindara. Les faits se seraient produits vendredi dernier à Lambandji. « Vendredi passé, je suis allé à Lambanyi chez un ami. On est resté jusqu’à 22 heures. Je m’apprêtais à bouger lorsqu’Alphadio est arrivé avec certains de ses amis. Il est venu dans une voiture rouge, Volkswagen Golf. Ils ont garé le véhicule et il m’a appelé. Il s’est mis à m’insulter. Après, il a dit à ses jeunes de s’attaquer à moi. Ils m’ont frappé avec un métal sur la tête. Ils m’ont blessé avec des pinces ou des ciseaux. Ils ont cassé mon téléphone », a-t-il expliqué.

mamadou-oury-barryMamadou Bhoye Barry explique les raisons de cette agression par le fait qu’il est de l’UFDG. « Ils m’ont attaqué parce que je suis militant de l’UFDG. C’est Mouctar Diallo des NFD qui les a chargés de m’agresser. Si Mouctar veut se présenter  pour la commune de Ratoma, ce n’est pas une raison de nous attaquer. Il est jeune comme nous, on a travaillé ensemble. Il ne doit pas prendre les grands bandits pour nous attaquer. Mais, c’est Moucatr qui nous attaque parce que c’est lui qui est entrain de financer les jeunes », soutient le jeune Barry, dont les doigts de la main droite et le côté droit de la tête portent encore les stigmates des violences subies.

Notre interlocuteur dit avoir porté plainte contre Alphadio Wanindara à la Brigade de Répression du Banditisme (BRB).

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS