panneau-solaire-jpg0Éclairée depuis le 2 octobre 2011 par un système  photovoltaïque, communément appelé lampadaires solaires, la ville de Tougué risque de retomber dans le noir. Certains de ces lampadaires sont en panne, a constaté sur place Guineematin.com, à travers son correspondant local.

Selon notre constat, certains lampadaires s’allument jusqu’aux environs de 21 heures, puis s’éteignent ; d’autres s’allument par intermittence, tandis qu’une autre catégorie ne s’allume pas du tout. Cette situation est due au manque d’entretien.

Après l’installation du premier lot de 144 lampadaires, il y a deux techniciens qui ont été formés pour la maintenance. Mais malheureusement, ils sont laissés pour compte, comme le témoigne maître Boubacar Bondy SOW, l’un des techniciens : « on nous a envoyés pour une formation, on est revenu avec toute la documentation mais, sans aucun matériel pour la maintenance. D’ailleurs, à l’installation du deuxième lot de lampadaires par une autre société, on ne nous a même pas associé », dénonce-t-il.

panneau-solaireSur la panne des lampadaires, maître Bondy dit que : «  généralement, ce sont les batteries qui ne sont pas servies en énergie à cause de la défectuosité du régulateur. Mais, avec le matériel nous pouvons banalement remettre les lampadaires en marche», soutient-il.

Du côté des autorités de la commune urbaine, on regrette l’état actuel de certains lampadaires. Pour Mohamed Sacko BARRY, président de la délégation spéciale de la commune urbaine « c’est regrettable qu’aucune disposition ne soit prise pour entretenir les lampadaires. Nous interpellons les responsables de ce secteur de nous trouver le matériel pour la maintenance afin de ramener la lumière en certains endroits qui étaient éclairés », lance-t-il.

Il faut signaler que l’installation des lampadaires avait été faite par deux sociétés. Ceux installés par la première, sont les plus performants ; tandis que dans le lot de la deuxième société, on dénombre assez de lampadaires défaillants.

Selon beaucoup de citoyens, l’obscurité que cela a causée par endroit serait la cause de la recrudescence du vol par effraction constaté ces derniers temps dans la commune urbaine.

De Tougué, Alpha Ibrahima Diogo Baldé pour Guineematin.com

Tel: (+224) 622221178 & 664816451

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin