Parlement : Rachid N’diaye demande 34 milliards 271 millions 403 mille

rachid-ndiayeLe ministre de la communication, Rachid N’Diaye, est venu à l’Assemblée nationale présenter projet de budget qui doit coûter au contribuable guinéen 34 milliards 271 millions 403 mille pour l’année à venir (2017) ; alors que ce département avait été doté de 27 milliards 261 millions 77 mille en 2016, a appris Guineematin.com au parlement.

Parlant des objectifs de son Département, Rachide N’Diaye a parlé du renforcement du cadre institutionnel des services, l’amélioration de l’accès des populations aux médias de service public, le développement des infrastructures de communication des médias de service public et le renforcement de leur professionnalisation.

En outre, le ministre de la communication promet d’œuvrer à la transformation de la RTG en Office et d’accélérer la migration de l’analogie au numérique en vue de couvrir tout le territoire national par la redynamisation du centre de diffusion de Kakoulima et celui de la RTG Koloma.

Par contre, le journal Horoya (quotidien national d’informations) qui ne sort pas depuis des mois et l’agence guinéenne de presse, ne semblent pas bénéficier de son soutien.

Concernant les recettes engrangées par l’office guinéen de publicité (OPG), la RTG et les radios rurales en 2016, c’est motus et bouche cousue ! Le ministre Rachid N’diaye n’a absolument rien voulu dire à la représentation nationale…

Enfin, peut-on croire sincèrement à un changement dans les médias du service public quand on sait que par exemple les deux derniers jours, la télévision nationale ne diffuse que des discours du président de la République à l’heure de la grande édition de 20 heures 30… Avant-hier, une rencontre avec les pêcheurs et hier avec des hommes d’affaires ; et, absolument rien sur l’actualité…

Les reporters de Guineematin.com suivent de près le déroulement de la plénière pour mieux vous informer.

À suivre !

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS