Mamou : une fille de 13 ans tente d’assassiner sa propre mère avec un couteau

Marché, MamouDans la nuit du mercredi 7 Décembre aux environs de 21 heures, une mère de famille a échappé de justesse à la mort douloureuse que voulait lui infliger l’une de ses filles. Aïssatou Barry aurait été réveillée de son sommeil par des coups de poing de sa fille, Kadiatou Barry, qui, par la suite, l’a menacée de mort à l’aide d’un couteau. L’acte s’est produit au quartier Abattoir, situé au sud de la commune urbaine de Mamou, a appris Guineematin.com à travers un de ses correspondants locaux.

Selon nos informations, tout serait parti d’une dispute qui aurait éclaté entre dame Aïssatou et sa fille qui voulait, pour la première fois, aller en boite de nuit danser. Heurtée au refus catégorique de sa mère de la laisser assouvir son désir juvénile, Kadiatou Barry, élève en 6ème année de l’école primaire, a voulu à tout prix se débarrasser de cette mère qu’elle trouve gênante et hargneuse.

« Kadiatou demandait très souvent à sa mère la permission de sortir pour aller en boite de nuit. Mais, chaque fois, cette dernière refusait de le lui accorder. C’est ainsi qu’elle a réitéré cette demande le mercredi. Comme toujours, la réponse de sa mère était la même. Alors, une petite dispute, qui a été vite maîtrisée à l’interne, s’est engagée entre elles. Déterminée à assouvir son désir, Kadiatou a pris son cahier pour faire semblant de réviser. Alors, sa mère s’est mise tranquillement dans son lit pour dormir. Après quelques minutes, madame Aïssatou fut réveillée par des coups de poing que lui assignait sa fille qui proférait des menaces de mort à son encontre. Quand elle a voulu ouvrir la porte de la maison, Kadiatou a mis ses menaces exécution. Tout d’abord, elle poignarda sa mère à l’épaule droite puis à la face postérieure de l’avant-bras gauche. Dans cette bagarre, madame Aïssatou réussira à se saisir du couteau que détenait sa fille », a expliqué à Guineematin.com une des sœurs de la victime qui ajoute de passage que cette action n’a pas suffi pour calmer l’ire de la fille, Kadiatou, qui, par la suite, s’est saisie d’un second couteau qu’elle a voulu enfoncer dans le ventre de sa mère. Heureusement, le couteau n’a atteint que les doigts de la main droite de sa maman.

Alertés par les cris de la mère, les voisins sont vite intervenus pour sauver madame Aïssatou des griffes de sa fille. La victime a été transportée à l’hôpital régional pour des soins.

Quant à Kadiatou Barry, elle a été conduite au bataillon autonome de Mamou (BAM) où elle se trouve en garde à vue.

Aux dernières nouvelles, la famille, y compris la victime, se trouverait au BAM pour essayer de résoudre cette affaire à l’amiable.

De Mamou, Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Tél. : 622 97 27 22

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS