deputes-1L’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité des députés présents, la convention amendée de la SAG (société aurifère de Guinée) évoluant en Haute Guinée notamment dans les préfectures de Siguiri et de Dinguiraye, a constaté un des reporters de Guineematin.com au parlement, ce mardi 13 décembre 2016.

Après la lecture du rapport par l’honorable Eva Cross, introduite par le Président de la Commission des mines, l’honorable Abdourahmane Sinkoun Camara, le ministre Abdoulaye Magassouba est venu au parloir pour apporter quelques éclaircissements à la suite des interventions des députés uninominaux de Dinguiraye, Fodé Maréga et de Siguiri, Sékou Savané, relatifs à certaines préoccupations.

A en croire le ministre Abdoulaye Magassouba, « la gestion de la contribution des taxes pour le développement local reste une priorité du département ». Le ministre des Mines a ainsi voulu rassurer « l’ensemble des députés, des dispositions qui sont entrain d’être prises pour la mise en place des comités de gestion de ce fonds ».

De la position du pays sur le marché minier international, le ministre a dit que qu’actuellement, « la Guinée est dans une position enviable par rapport à certains pays qui vont vu leurs mines complètement fermées. Avant la Guinée stagnait à 7% contre 15% actuellement des parts du marché mondial. L’objectif étant d’aller à 25% si non au tiers du marché mondial de la bauxite ».

Abdoulaye Magassouba MMG 2Parlant des contraintes qui ont joué sur les mines, Abdoulaye Magassouba a cité l’épidémie d’Ebola  « qui a crée une crise dans le secteur minier », avant d’assurer  que par rapport à beaucoup d’autres pays, « nous pouvons nous sentir heureux puisque la situation est entrain de s’améliorer ».

Il a promis de renforcer la coopération avec les parlementaires pour éviter les incompréhensions entre le département et le Parlement. Une attitude qui sans doute séduit les présidents des groupes parlementaires Alliance républicaine, Libéral-démocrate et Rpg-AEC qui ont tous appelé leurs collègues députés à voter pour la convention amendée de la SAG.

Selon les chefs de files des groupes parlementaires, le maintien des 3 700 emplois et la participation de la société au développement local sont d’une grande importance pour le pays.

De l’Assemblée nationale, Abdallah Baldé pour Guineematin.com 

Tél : +224 628 08 98 45

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin