manifestation-a-dabondy-jpg0Les manifestantes qui ont occupé l’autoroute Fidèle Castro au niveau de Dabondy dans la matinée de ce jeudi 15 décembre 2016 ont été conviées à des négociations avec les autorités de la commune de Matam, sous l’égide du gouverneur de la ville de Conakry, le Général Mathurin Bangoura, et du Haut commandant de la Gendarmerie nationale, le Général Ibrahima Baldé.

Après le départ des autorités et des représentantes des manifestantes, la circulation a été libérée sur l’autoroute Fidèle Castro.

A rappeler que ces femmes sont sorties aujourd’hui manifester leur mécontentement contre ce qu’elles prennent comme une duperie du pouvoir. Selon elles, lors de l’inauguration du marché, le samedi 10 décembre 2016, le président Alpha Condé, qui s’était exprimé en soussou, avait bel et bien annoncé que le marché a été construit pour elles et qu’elles allées donc l’occuper gratuitement ! Or, comme l’indique un des précédents articles de Guineematin.com, ce marché n’a pas l’air d’être construit pour les pauvres. La preuve est que la location d’un seul magasin peut coûter jusqu’à 16 millions cinq cent mille et il est surtout exigé de payer un minimum de six mois d’avance (99 millions de francs guinéens) avant d’y mettre le pied, sans compter tous les autres frais d’occupation et de commerce…

A suivre !

Ibrahima Sory Diallo est déjà à Matam pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin