Souapiti : « les travaux réalisés ici sont déjà énormes en si peu de temps », dit le ministre Taliby Sylla

Comme annoncé précédemment sur Guineematin.com, une délégation conduite par le ministre de l’Energie et de l’hydraulique, Cheick Taliby Sylla, a visité le site de Souapiti, dans la journée d’avant-hier, samedi 17 décembre 2016. Après l’étape du village réinstallé de Yaabaa, la délégation s’est rendue au chantier de Souapiti, sur le fleuve Konkouré, a constaté Guineematin.com, à travers son envoyé spécial.

Les travaux de construction du barrage de Souapiti ont été lancés le 22 décembre 2015, au lendemain de l’investiture du président Alpha Condé pour son deuxième mandat. C’est l’entreprise chinoise CWE (China Water Energy), qui réalise les travaux qui sont actuellement à 20% de réalisation, nous a-t-on dit.

Pendant la visite de terrain, les entrepreneurs chinois ont expliqué au ministre et à la direction générale du projet, les actions qui sont menées jusque-là. A la fin de la visite, Cheick Taliby Sylla a expliqué aux journalistes présents sur le site le niveau des travaux.

Décryptage !

L’objectif de ma visite à Souapiti aujourd’hui, c’est pour apprécier, voir l’évolution des travaux, qu’est-ce qui est fait, qu’est-ce qui est envisagé d’être fait, quel conseille faut-il donner pour pouvoir aider à activer les travaux. Ce que j’ai vu m’a fortement impressionné, eu égard au temps mis. Ici, c’est l’axe du barrage de Souapiti, à la côte 210 mètres. Nous l’avons fait venir à la côte 210 mètres au lieu de 230 mètres pour pouvoir minimiser les impacts environnementaux et sociaux, surtout la sous-préfecture de Bangouya ne va plus disparaître. A la côte 210 mètres, nous serons à 450 mégawatts. Par contre, il y a la possibilité de construire un autre barrage en amont de Souapiti pour produire aussi 100 mégawatts, ce qui va nous amener à 550 mégawatts.

Les travaux réalisés ici sont déjà énormes en si peu de temps. Le pont qui était là, qu’on appelle le pont Souapiti, construit en 1956, n’existe plus. Et, un pont provisoire a été construit. Ce pont provisoire va aussi être remplacé par le pont définitif. Les piles sont déjà construites et je pense qu’à partir du mois d’Avril, le montage va commencer. Le pont là est le plus long en République de Guinée, parce qu’il fait 506 mètres de long, ce qui dépasse tous les ponts déjà construits dans notre pays. Le barrage lui-même, il va faire 116 mètres de hauteur, la largeur de sa crête va faire 8 mètres.

L’ancien emplacement du village de Yaabaa n’est plus reconnaissable. Parce que tout simplement, vous avez la centrale de concassage qui est en développement ici. Et, cette centrale va pouvoir concasser plus de mille trois cents tonnes/heure (1 300/H) de gravas qui vont rentrer dans la construction du barrage en béton comprimé de Souapiti. Vous avez vu aussi la première centrale à béton, la seconde centrale est en cours de développement. Tout ça, c’est pour activer les travaux afin de respecter les instructions que le président de la République nous a données en disant qu’il fait faire le barrage de Souapiti come celui de Kaleta, vite et bien.

Vous avez vu aussi la route d’accès, elle est déjà ouverte. J’ai rencontré même des véhicules quittant Conakry pour Télimélé ou effectuant le sens inverse. Pour ces usagers, nous allons leur demander, qu’à partir du mois de janvier, il ne faut plus qu’ils passent par ici, parce que nous allons rentrer dans la grande phase active des travaux d’aménagement du barrage hydroélectrique de Souapiti. C’est-à-dire que le dynamitage va commencer intensément et nous ne voulons pas qu’un véhicule se rencontre ici avec ces dynamites. Ça peut provoquer des accidents non souhaités. Il faut qu’on nous comprenne.

Vous avez vu le batardeau, première phase, qui vient d’être réalisé pour pouvoir assécher la rive gauche du côté de Dubréka et la rive droite du côté de Télimélé. Le bétonnage va démarrer en avril sur l’axe du barrage et ce qui est un grand succès, un grand pas dans la réalisation du barrage hydroélectrique de Souapiti.

Propos recueillis par Alpha Mamadou Diallo, envoyé spécial de Guineematin.com à Souapiti

Tél. : 628 17 99 17

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS