ARMP : « ce que les gens vivent ici, c’est pire que l’apartheid », dénonce Mamadou Touré

L’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) est en crise ! Hier, lundi 19 décembre 2016, il y a même eu une altercation entre le Directeur Général de cet établissement public, Jonas Moukamba Kadiata Diallo, et le responsable du service « maintenance informatique », Mamadou Aliou Thiam, quand le patron a décidé de faire fermer le bureau de ce dernier, a appris Guineematin.com sur place.

Selon monsieur Mamadou Touré, chef du service « enquêtes et inspection », le premier problème à l’ARMP est que suite à une décision du DG, les 37 employés ne perçoivent pas leurs salaires depuis 8 mois !

Ensuite, on accuse le même Jonas Moukamba Kadiata Diallo de refuser tout contact avec ses collaborateurs, considérés comme des sous-hommes. Aucune réunion avec le personnel depuis sa nomination à la tête de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics, au mois de mai dernier.

Mamadou Touré, chef du service « enquêtes et inspection » de l'ARMP
Mamadou Touré, chef du service « enquêtes et inspection » de l’ARMP

Mais, la goûte d’eau qui aura fait déborder le vase est la décision prise hier par le Directeur général, de faire fermer le bureau du chargé de la maintenance et informatique. « Monsieur Thiam est venu hier matin à mon bureau pour me dire que le DG a envoyé des gens pour changer la serrure pour que qu’il n’ai plus accès à son bureau. J’ai dit Thiam, si tel est le cas attends qu’il la change, de toutes les façons, ne fais pas de problème. C’est vers midi que j’ai vu des ouvriers qui étaient entrain de changer la serrure du bureau de Thiam », a notamment rapporté monsieur Touré, ajoutant que c’est quand il rentrait à la maison qu’il a appris l’altercation entre le DG et son collègue, Thiam.

Déjà, cette affaire est non seulement portée à la justice, mais aussi au syndicat, précisément la confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG).

Concernant le comportement du Directeur Général de l’ARMP, Mamadou Touré déplore le dédain de ce dernier envers les membres du personnel et lui demande de ne pas s’attaquer à Mamadou Aliou Thiam. « Monsieur Jonas n’a tenu aucune réunion avec le personnel depuis son arrivée en Juin », dit-il, avant d’ajouter : « s’il en veut à Thiam, ce n’est pas à lui qu’il faut s’en prendre, c’est au collectif qui s’est formé et dont je suis le porte parole. Ce que les gens vivent ici, c’est pire que l’apartheid. Même un apatride ne doit pas être traité de la sorte, à plus forte raison un guinéen qui vit dans son pays », a-t-il dénoncé.

Enfin, le porte parole des travailleurs de l’ARMP, accuse leur Directeur général de se glorifier partout d’être le fils du Président de la République…

À rappeler que malgré l’instance de notre reporter, il n’a pas pu entrer en contact avec monsieur Jonas Moukamba Kadiata Diallo.

À suivre !

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS