Après l’annonce de l’arrestation du commandant Aboubacar Sidiki Diakité, « Toumba », ancien aide de camp du capitaine Dadis et un des principaux accusés des crimes du 28 septembre 2009, Guineematin.com donne la parole aux victimes. Tout d’abord, madame Asmaou Diallo, présidente de l’Association des Victimes et Parents du 28 septembre (AVIPA) a exprimé sa satisfaction.

D’entrée de jeu madame Diallo salue cette action : « nous réagissons bien, parce que c’est le combat qu’AVIPA mène. On espère qu’on va y arriver au finish, parce que l’objectif c’est d’avoir un procès. Donc, l’arrestation de monsieur Toumba, c’est quelque chose de très important. C’est quelqu’un qui est bien impliqué au sein du CNDD et nous estimons qu’on aura une suite favorable, qu’on va aboutir à notre vœux », a-t-elle expliqué.

Par ailleurs, en ce qui concerne le procès proprement dit madame Asmaou Diallo dit qu’elle reste optimiste quant à la tenue d’un procès. « C’est une preuve avec l’arrestation de Toumba qu’il y a une volonté. Pare qu’il faut mettre main sur Toumba et autres, si non on ne peut pas parler de procès des ténors. Donc, nous estimons qu’après l’arrestation de Toumba, le procès pourra être ouvert en 2017 », a soutenu la présidente de l’AVIPA.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin