Alpha Condé à Kindia : les citoyens déçus de la visite et des discours officiels

Fortement mobilisés pour accueillir le chef d l’Etat, ce mercredi 21 décembre 2016, les citoyens de Kindia ont été  finalement déçus de la visite du président de la République, notamment à cause de son discours et celui de madame le gouverneur de Kindia. Selon ces Kindianais, aucun mot allant dans le sens du développement de cette ville n’a été prononcé par  les autorités, a appris le correspondant local de Guineematin.com qui était à la place des martyrs.

Malgré leur forte mobilisation pour accueillir le président de la République, ce matin, plusieurs citoyens ont dit à Guineematin.com leur frustration au moment de quitter le lieu de la réception.

Pour  certains habitants de cette ville, les deux discours qui ont été tenus par madame le gouverneur de la région administration de Kindia, Hadja Sarangbè Camara, et par le président de la République, le professeur Alpha Condé, n’ont comporté aucun mot concernant l’intérêt de cette ville.

« Je suis très déçu des autorités de Kindia et du président de la République. Pour nous, c’était une occasion pour nous d’exposer les problèmes de cette ville au président. Mais, très malheureusement, madame le gouverneur a dit des choses juste pour l’éloge du gouvernement et le président  n’a rien dit pour le bien de cette ville. Je me  demande pourquoi j’ai  fait le déplacement, franchement », a regretté Abdoulaye Sylla.

De son côté, Mah Saran Camara, dit que cette rencontre était une occasion pour trouver une solution au conflit de leadership entre les ministres Oyé Guilavogui et Docteur Cheick Taliby Sylla. « Avec cette visite, je m’attendais à la fin du conflit entre  les deux ministres natifs de Kindia. Mais, très malheureusement, les sages et le président ne se sont pas prononcés sur ce problème », a dit cette citoyenne de Kindia.

Pour sa part, Aboubacar Sylla souhaitait que le président pense à  cette ville pour au moins d’abriter une fête de l’indépendance de notre pays. « Je croyais qu’on allait quitter ici avec un sentiment de satisfaction. Je pensais que lors du discours du président, qu’on allait nous annoncer la célébration de la fête de l’indépendance, l’an prochain ».

A rappeler que le seul qui voulait se prononcer sur les problèmes de Kindia,  le secrétaire général de la ligue islamique préfectorale de Kindia, Elhadj Karamba Diaby, a aussi été interrompu par le chef protocole du président de la République. Ce qui a été une autre source de frustration des populations locales.

De Kindia, Sékou Komoyah  Kaba pour Guineematin.com

Tél : 620 74 80 10

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS