Les autorités religieuses de la sous-préfecture de Timbi-Madina, située à environ 40 kilomètres de Pita, ne sont pas en odeur de sainteté avec un maître coranique installé à Laabha, un des quartiers de la commune rurale.  Le foyer Daaroul Hadith Lil Imâmil Boukhary, ouvert par Oustaze Abdoulaye Bah, n’aurait pas reçu l’aval des autorités, a appris Guineematin.com, de sources bien informées.

Selon notre informateur, depuis son installation sur les lieux les malentendus se multiplient entre le maître coranique et la ligue islamique sous-préfectorale. « Il ne s’entendait pas avec la ligue, surtout que c’st un wahhabite, alors que dans cette région c’est l’Islam modéré qui est de mise. Monsieur Abdoulaye Bah, qui se fait appeler Abdallah, a exhibé un document pour dire qu’il est autorisé à ouvrir son foyer. Mais, le document en question n’est pas une autorisation, c’est juste une reconnaissance », explique notre interlocuteur.

Par ailleurs, ajoute-t-on, devant l’insistance des autorités religieuses, le maître coranique aurait persisté. Pour éviter le pire, les autorités préfectorales de Pita sont saisies du dossier. Aussitôt, poursuit notre interlocuteur,  les deux parties sont convoquées à la préfecture pour aplanir le différend. Les débats ont commencé hier, jeudi 22 décembre 2016.

« Mais, le maître coranique s’est présenté sur les lieux avec certains de ses amis wahhabites et avec sa propre mère. Les facilitateurs lui diront que sa mère n’est pas partie prenante dans le différend. Il répond que si sa mère sort, il va la suivre et que tout se fera devant elle. Quand il a voulu suivre sa mère, les gendarmes l’ont arrêté ; et, aujourd’hui, il est détenu à la gendarmerie », précise notre source.

Selon nos informations, l’école coranique est désormais fermée par une décision des autorités.

En outre, notre interlocuteur nous apprend que le fameux barbu n’a pas bonne presse à Timbi Madina. « On l’accuse de pratiques peu orthodoxes envers ses disciples, notamment les jeunes filles avec des enregistrements à l’appui que la gendarmerie détient déjà…il y a plein d’autres choses qui se disent ; mais que nous allons taire. Quand tout sera dévoilé à la gendarmerie vous comprendrez que c’est grave », lance notre source. Une autre source a révélé à Guineematin.com que ce maître coranique est même accusé de viol !

A suivre !

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin