En cette période sensible en matière de sécurité, la cité de l’alumine reçoit des étrangers venus de partout pour assister au grand festival organisé à l’occasion des fêtes de fin d’année. Les policiers et les gendarmes assurent à cet effet une présence visible pour minimiser les accidents, a constaté la correspondante de Guineematin.com à Fria.

Selon Daouda Sylla, commissaire central par intérim, la ville est sécurisée par la police et la gendarmerie. « La police et la gendarmerie se sont données les mains pour veiller sur les usagers de la route afin d’éviter les accidents. Nous avons mis des agents au niveau des carrefours de Sangaraya jusqu’au plateau. Le 24 Décembre, il n’y a eu qu’un seul accident toute la nuit. Les policiers sont à des endroits ciblés juste pour mettre de l’ordre. Devant chaque bar, nous avons posté un inspecteur parce que dans les bars, certains y vont juste pour troubler. Donc, on veille sur ça pour éviter les dégâts. La ville est dans nos mains », a-t-il souligné.

Pour sa part, le président du syndicat des moto-taxis a lui aussi réuni ses pairs pour leur prodiguer des conseils et les informer des dispositions prises. « Pour cette fin d’année, nous avons pris des dispositions parce que la ville est pleine et les motos constituent les principaux moyens de déplacement. Nous veillerons à ce que tous les motards portent leurs gilets d’identification, les casques, les gans, les chaussures fermées et la vitesse maximale est de 30 km/heure. Quiconque faillira à cela, verra sa moto immobilisée jusqu’à nouvel ordre », a prévenu Abou CNDD Camara.

Le commissaire par intérim et le président du syndicat des taxi-motos ont tous les deux appelé les usagers de la route à la vigilance et à la prudence pour que cette belle fête que Fria n’a pas vécu il y a quatre ans ne se transforme pas en douleur pour certains.

Les citoyens, quant à eux, demandent plus de responsabilités chez les piétons et le respect du code de la route chez les conducteurs.

Prudence donc, car cette fin d’année ne doit pas être une fin de vie provoquée par un accident de la circulation.

De Fria, Djenabou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (224) 628 28 67 44/ 657 10 69 95

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin