Dès 7 heures ce vendredi 6 janvier 2017, huit (8) conseillers sur dix (10) de la commune urbaine de Boké ont convergé à la mairie où ils sont venus avec des cadenas pour verrouiller carrément la porte du bâtiment. Et ce qui est fait à 7H 30 min, a constaté le correspondant local de Guineematin.com sur place. 

Les conseillers communaux ont écrit un courrier au ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation depuis hier jeudi 5 janvier 2017 pour l’exposer les comportements qu’ils qualifient de révoltants, ils souhaitent également rencontrer le ministre.

Au moment où nous mettons ces quelques lignes (9H 40), les conseillers communaux, le secrétaire général de la commune et tous ceux qui y travaillent s’apprêtent à quitter les lieux parce qu’il n’y a pas d’accès.

Pour le moment, ni les conseillers ni le président ne se sont exprimés sur le sujet.

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin