Selon des informations confiées à Guineematin.com ce lundi 9 janvier 2017, les enseignants contractuels, appuyés par leurs élèves, sont actuellement dans les rues de la ville de Kérouané pour une marche de protestation.

« Au moment où je vous parle (9 heures 05 minutes), les enseignants contractuels, accompagnés de leurs élèves, sont sur le point de quitter la DPE de Kérouané où ils étaient partis rencontrer les autorités préfectorales de l’éducation. Ils se dirigent actuellement vers la préfecture pour rencontrer les autorités préfectorales et exprimer leur ras-le-bol», a confié notre source.

Cette marche de protestation fait suite à l’abandon des cours par les enseignants contractuels non pris en charge à la Fonction Publique, suite au dernier concours de recrutement.

A l’image de leurs collègues de la ville de Kankan, ces enseignants contractuels disent être mécontents du résultat du test de recrutement à la Fonction Publique où il y a eu peu d’admis parmi eux. « Ils réclament aujourd’hui leur prise en charge sans condition à la Fonction Publique. A défaut, ils abandonnent les cours », a-t-on ajouté.

A souligner qu’à Kankan, les cours sont arrêtés depuis le mardi 03 janvier 2017 suite à la désertion des contractuels des différents établissements scolaires.

Au moment où nous mettions cette information en ligne, notre correspondant basé dans la région nous a confié avoir rencontré ce matin un groupe d’élèves au centre ville de Kankan qui protestaient contre la non reprise des cours dans leurs établissements.

Enfin, à Bonfi, la circulation a été perturbée et des gendarmes viennent d’être déployés pour chercher à ramener l’ordre…

A suivre !

Mamadou Alpha Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin