image d’archive

Dans son audience correctionnelle de ce Mardi 17 Janvier 2017, le tribunal de première instance de Mamou a condamné une femme nourrisse à un mois de prison ferme pour détention de chanvre indien. Madame Mariama Camara a été arrêtée à la prison civile de Mamou où elle était allée apporter un repas à son mari qui y était déjà détenu, a appris le correspondant local de Guineematin.com qui était au tribunal.

Selon le procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou, qui est revenu sur les circonstances de l’arrestation de Mariama Camara, la prévenue détenait une quantité de chanvre indien qu’elle avait mis dans un sac plastique et qu’elle avait placé entre elle et son enfant qu’elle portait au dos.

« Mariama Camara avait l’habitude d’apporter le repas à son mari qui se trouve en détention à la prison civile. Un jour, elle est venue avec du repas, elle avait son enfant au dos. Elle avait également une quantité de chanvre indien qu’elle avait mis dans un sac plastique et qu’elle avait placé entre elle et son enfant au dos. Arrivée au niveau de la prison, elle a été interpellée par le régisseur pour la fouille. C’est au cours de cette fouille corporelle qu’on s’est rendu compte qu’elle détenait cette quantité de chanvre indien. Elle a été arrêtée sur place et mise à la disposition de la police qui l’a ensuite entendue sur procès verbal et l’a transférée à la justice où elle a été placée sous mandat de dépôt, le 28 décembre dernier et placée en détention à la prison civile », a expliqué à Guineematin.com le procureur Sidiki Camara.

Lors de sa première comparution la semaine dernière, Mariama Camara avait reconnu les faits qui lui sont reprochés. Et, ce Mardi, le tribunal, prenant en compte les besoins alimentaires de l’enfant de la prévenue, a trouvé des circonstances atténuantes et condamné Mariama Camara à un mois de prison ferme pour les faits de détention de chanvre indien dont elle est reconnue coupable.

De Mamou, Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Tél. : 622 97 27 22

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin