À l’instar des autres départements ministériels, les travailleurs du ministère de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi ont organisé ce vendredi 20 janvier 2017, une cérémonie de présentation des vœux au ministre Damantang Albert Carama. La rencontre qui a eu lieu à l’Ecole Nationale des Arts et Métiers (ENAM)  a connu la présence des cadres du département, des étudiants et de plusieurs autres invités, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est le directeur de cabinet du département qui a lancé le bal dans une ambiance festive en présentant au nom de tous les travailleurs et travailleuses leurs meilleurs vœux pour l’année 2017 au ministre. « L’occasion est opportune pour ces travailleurs et pour moi, de vous adresser nos très sincères félicitations pour l’immense chantier que vous avez initié et mis en œuvre au cours de l’année 2016 et souhaiter que l’année 2017 qui s’annonce avec des bonnes augures, soit pleine de bonheur, de santé, de réussite pour chacun et pour tous », a déclaré Michel Koivogui.

Profitant de l’occasion, monsieur Koivogui a rappelé les quelques actions phares réalisées par le ministre, dont entre-autres, la construction en cours de quatre écoles régionales des arts et métiers à Boké, Kankan, Labé et Nzérékoré pour un montant de 24 millions USD et le bouclage du financement de deux autres écoles à Dabola et Coyah et la construction en cours d’une école professionnelle à Nongo, sur don de la fondation Mohamed V du Maroc.

Le syndicat, également représenté à cette rencontre, a eu son mot à dire pour d’abord présenter les vœux de nouvel an au ministre, sa famille et à l’ensemble des travailleurs du département, avant de faire des recommandations. « Nous profitons de cette tribune pour vous demander humblement d’aider les travailleurs à être dans des conditions plus saines de travail. Nous vous prions de penser sérieusement à cette nouvelle grille salariale qui a vu le jour et a vraiment déçu chacun de nous », a plaidé Ousmane Tanou Baldé.

Par ailleurs, il a demandé humblement au ministre d’accepter d’ériger un immeuble au siège du CNPG pour ne pas que le département de l’enseignement technique perde ce domaine qui reste convoité.

En retour, le ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi a renvoyé l’ascenseur en saluant l’effort fourni par l’ensemble de ses cadres dans les différentes activités qui ont permis au département de s’illustrer sur les différents chantiers conformément à la lettre de mission assigné par le chef du gouvernement. « Je m’en voudrais de ne pas féliciter particulièrement tous ceux qui dans les salles de classes, dans les bureaux, les ateliers et sur les différents chantiers de construction des écoles régionales des arts et métiers et les autres infrastructures qui accroîtrons les capacités d’accueil, tous ceux qui s’investissent pour que de plus en plus de jeunes aient accès à l’emploi, que davantage de femmes soient rendues autonome », a déclaré le ministre Damantang Albert Camara.

La rencontre a pris fin par un cocktail offert par le département et une animation assurée par l’humoriste, Mamadou Thug.

Mouctar Barry pour Guineematin.com

Tél.: 621 607 907 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin