La salle du 28 septembre du palais du peuple a servi de cadre ce samedi 21 janvier 2017 à une importante cérémonie organisée par la Jeune Chambre Internationale (JCI). Cette rencontre a connue une forte mobilisation des membres de l’organisation ainsi que d’autres invités à l’image du ministre des mines, Abdoulaye Magassouba. C’était à l’occasion de la passation de témoin entre les anciens et nouveaux responsables de la structure, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

En effet, la Jeune Chambre Internationale est une fédération mondiale des jeunes citoyens actifs qui se définit en ces termes : la responsabilité, le leadership et la démocratie. Elle forme en tout temps et en tout lieu des jeunes à devenir des responsables, des démocrates et à s’affirmer comme des exemples par des actions.

Comme chaque année, les instances dirigeantes de la JCI sont renouvelées pour permettre à d’autres jeunes leaders de s’affirmer, comme l’indique un slogan de l’organisation « un homme, un an, un mandat ».

Le président de la commission d’organisation, Alseny Bangoura a eu les premiers mots en souhaitant la bienvenue aux invités ainsi que tous les membres à la rentrée solennelle 2017 de la JCI. « Le thème du mandat 2017 de la JCI de Guinée, qui est la citoyenneté au service de la communauté, nous passionne et c’est pourquoi j’invite tous les membres à s’approprier des valeurs de ce thème et à faire de la citoyenneté non pas un slogan, mais un comportement, car c’est par l’action qu’elle devient une réalité et nous devons le faire comme l’a dit Mahatma GANDHI: commencez par changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous », a annoncé monsieur Bangoura.

Le président sortant de la JCI,  Ismael Fanta Traoré a tout d’abord souhaité ses meilleurs vœux à tous les membres de l’organisation avant d’inviter l’équipe dirigeante 2017 à saisir toutes les opportunités en vue de faire de la Jeune Chambre Internationale de Guinée une organisation de référence dans le pays. « Je tiens à remercier tous nos partenaires publics et privés qui croient en notre organisation et qui acceptent de nous accompagner. Merci à tous les JCI, sénateurs, passe-président et vivement le succès de la jeune chambre internationale de Guinée », a dit le président sortant.

Avant le discours du nouveau président de la JCI Guinée, le temps a été mis à profit pour faire la passation de services et la prestation de serment du président entrant, des officiers nationaux entrants, des présidents locaux et l’ensemble des officiers locaux.

Ensuite, Aissatou Bah a été élevée au titre de sénatrice par les responsables internationaux pour les efforts qu’elle a consentis dans son organisation locale.

Pour sa part, le président entrant, Lamine Soumah a d’abord vivement remercié tous ceux qui ont cru en eux et qui n’ont cessé de les accompagner avant de s’engager à se mettre au service de l’organisation pour créer des changements positifs.

« Cette année, une nouvelle responsabilité nous est confiée pour accomplir la mission de notre organisation. C’est pour cette raison que nous invitons tous nos membres, acteurs et réalisateurs d’impact à s’apprêter pour relever les nombreux défis qui nous interpellent. Cela nous permettra de réaliser des actions plus positives et durables pour ainsi positionner la JCI Guinée comme une organisation de référence en matière de citoyenneté active en République de Guinée », a-t-il déclaré.

Selon lui, le plan d’action national 2017 s’articule autour de la croissance et développement; de la formation; de la communication, marketing et relation publique; de la finance;  du management; de l’administration des affaires; du secrétariat général national et des programmes et projets.

Mouctar Barry pour Guineematin.com

Tél.: 621 607 907

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin