Près de cinq ans après la fermeture de l’usine par la société Rusal, l’espoir renait tout d’un coup dans les cœurs des habitants de la cité, a constaté la correspondante de Guineematin.com dans la préfecture de Fria.

Ce qui s’est passé hier, lundi, n’a pas laissé les citoyens de Fria indifférents. Voir des centaines d’hommes habillés en uniformes bleus, rallier l’usine, a suscité la joie chez elle. Dans les cafés et autres lieux de rassemblement, le sujet est au centre des débats.

A midi, au retour des bus jaunes, transportant les travailleurs, la satisfaction se lisait sur les visages de ces derniers. Pour eux, c’est une joie de retrouver le chemin de l’usine après plus de quatre années de chômage : « c’est un jour inoubliable pour nous. Je suis content d’être parmi ceux qui sont rappelés. C’est une renaissance pour Fria », s’est félicité Abdoulaye Sylla, un des travailleurs.

Cependant, sur plus de 2 500 travailleurs, plusieurs autres attendent leur tour. Ibrahima Sory Sylla est l’un d’entre eux. « Je suis très heureux pour nos amis qui ont été rappelés. Je n’ai rien contre eux. Peut-être que comme il y a beaucoup à faire, ils auront besoin de nous et nous répondront avec fierté à l’appel »,  a-t-il déclaré.

Les travailleurs rappelés demandent aux autres de garder espoir ; car, selon les informations, d’autres seront également rappelés en fonction du besoin et de façon progressive. Le rappel de ces travailleurs s’inscrit dans le cadre de la reprise des travaux de réhabilitation de l’usine qui ont débuté le 10 janvier 2017.

A cet effet, une importante délégation du ministère des Mines a été reçue le 13 de ce mois par Pavel Vassiliev, le Directeur général de Rusal, dans l’enceinte même de l’usine pour s’enquérir de l’état de démarrage effectif des travaux de réhabilitation de l’usine d’alumine Rusal Friguia.

Enfin, l’espoir renaît !

De Fria, Djenabou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 628 28 67 44/ 657 10 69 95

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin