Trois jours après le départ de l’ex président de Yayha Jammeh, son successeur, le président élu Adama Barrow n’est toujours pas de retour à Banjul la capitale gambienne pour des raisons de sécurité. Mais des milliers d’habitants qui avaient fui le pays par crainte de violences ont choisi de rentrer en Gambie, avec désormais beaucoup d’espoir et pour fêter le retour du président élu.

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin