Les autorités régionales et préfectorales de Labé ne cachent pas leur surprise de voir un mouvement populaire se lever contre le maire de la commune  rurale de Diari au moment où la collectivité gérée sous la clairvoyance direction du doyen Elhadj Thierno Saliou Diouldé Diallo occupe la première place dans la préfecture de Labé, a appris un correspondant de Guineematin.com dans la région d’une source officielle.

Selon un document officiel montré à Guineematin.com par les autorités préfectorales de Labé, une évaluation faite au mois de mars 2016 par le service préfectoral du développement montre que la commune rurale de Diari est la collectivité pilote de Labé.

Cette évaluation a été faite dans le cadre du suivi de l’application des résolutions et recommandations du Conseil Administratif Préfectoral de Labé, exercice 2015.

« Après avoir fait l’état des lieux, stigmatisé la faible mobilisation des recettes au niveau des 13 collectivités que compte la préfecture, démontré le laxisme des élus dans l’exercice de leur fonction, constate que 60% des résolutions n’ont pas été exécutés » peut-on lire dans ce document officiel.

C’est partant de ce constat qu’un classement des 13 collectivités a été effectué sur la base des critères suivants :

–          Mobilisation des recettes internes propres ;

–          Mobilisation des ressortissants pour les actions de développement ;

–          Mise en place et fonctionnalité des commissions techniques de travail ;

Ainsi, la commune rurale de Diari s’est détachée du  et a occupé la première place, suivie de Popodara, Kouramangui, la commune urbaine de Labé, Tountouroun, Sannoun, Hafia et Dionfo.

La commission d’évaluation a invité les autres collectivités non classées à redoubler d’effort pour mieux se positionner la prochaine fois.

Le même document félicite les sous-préfets de Kalan et Daara-Labé pour le renouveau qu’ils ont imprimé à leur localité, la délégation spéciale de la commune urbaine de Labé pour le changement qualitatif opéré ainsi que l’harmonie, l’unité et le recouvrement des recettes.

Par ailleurs, la commission a remercié les sous-préfets de Popodara, Hafia et Noussy pour leur appui constant aux collectivités de leur ressort.

Il est aussi à noter que pendant la première phase du programme d’appui aux collectivités villageoises (PACV), Diari a été déclarée commune pilote et son maire Thierno Saliou Diouldé Diallo invité à Dakar par la Banque Mondiale.

C’est pour toute ces raisons que le maire de la commune rurale de Tountouroun, Safioulahi Sow a confié à Guineematin.com que « si le maire de Diari tombe, nous tous nous allons tomber parce qu’il gère mieux que nous ».

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin