Mamady Chérif dit Mayanga

Interpellé avant-hier, auditionné et libéré dans la matinée d’hier, mercredi 1er février 2017, l’ancien militant du RPG Arc-en-ciel, Mamady Chérif Mayanga, a expliqué au correspondant local de Guineematin.com les raisons de son départ du parti au pouvoir au profit du principal parti de l’opposition, l’UFDG de Cellou Dalein Diallo.

Selon lui, son départ du parti d’Alpha Condé découle d’une certaine frustration après plusieurs années de lutte pour l’avènement du Professeur Alpha Condé au pouvoir : « J’ai lutté pendant 26 ans pour le RPG. 26 ans n’est pas 26 minutes», a dit Mamady Chérif Mayanga, avant de parler de pertes enregistrées. « J’ai perdu des biens matériels importants et même ma propre femme en 2010. Ma moto et ma voiture étaient à la disposition du RPG », a-t-il révélé.

A la question de savoir les raisons qui expliquent le choix de l’UFDG après son départ du RPG arc-en-ciel, Mayanga explique : « J’étais à Conakry en 2015 après la réélection du professeur Alpha Condé. Chaque fois que je rendais visite aux hommes du RPG, la porte été hermétiquement fermée. Il m’on traité d’analphabète comme si je n’avais rien fait pour le parti. C’est ainsi que j’ai décidé de suivre Cellou Dalein Diallo non pas parce qu’il est peulh, soussou ou malinké mais du fait que je veux qu’il soit le président de la République de Guinée », a-t-il dit.

Revenant sur les ennuis avec les autorités de Kankan depuis l’annonce de son départ du RPG, Mayanga Chérif a précisé : « C’est après mon baptême d’adhésion à l’UFDG, le Dimanche 29 janvier, que j’ai été interpellé par la gendarmerie qui m’accuse alors de créer le désordre dans la cité. Depuis lors, chaque jour, je suis appelé à la gendarmerie jusqu’à mon arrestation hier, mardi 31 janvier 2017 pour me conduire à la CMIS de Kankan », a expliqué Mamady Chérif Mayanga.

Par ailleurs, le désormais opposant dit n’avoir pas peur des intimidations : « Ma décision d’accompagner Cellou Dalein Diallo est irréversible. On m’a intimidé ; mais, je ne reviendrai plus au RPG -Arc-en –ciel. Entre le RPG et moi, c’est fini. L’UFDG est désormais mon choix. Et, j’irai jusqu’au bout », a-t-il insisté.

A préciser que cet entretien avec monsieur Mayanga s’est déroulée en présence de plusieurs membres de sa famille ainsi que ses amis qui, d’ailleurs, disent partager sa décision.

De Kankan, Amadou Oury Souaré pour Guineematin.com

Tél. : 628 42 16 32

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin