Dans la journée de ce vendredi 03 février 2016, Guineematin.com a reçu la visite du Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’Union des Fores Démocratiques de Guinée (UFDG). L’interview, réalisée en compagnie d’autres médias, a porté sur plusieurs sujets  d’actualité : de la désignation du professeur Alpha Condé comme président en exercice de l’Union Africaine (UA) à son retour « triomphal » d’Addis-Abeba hier jeudi en passant par les manifestations dans la banlieue de Conakry et le dénouement de la crise gambienne…

Sur la question du « sacre » du professeur Alpha Condé à la tête de l’Union Africaine et de son retour en fanfare à Conakry, Dr Fodé  Oussou Fofana n’y va pas d’une main morte dans ses critiques. « La présidence de l’Union Africaine est tournante. Tous les pays ont le droit d’en assurer la présidence et d’organiser le sommet dans leur pays. Mais, il n’y a pas de critère de choix pour la présidence de l’UA. C’était le tour de l’Afrique de l’Ouest. Je ne sais pas ce que vous appelez honneur. D’ailleurs, pour notre sous-région il y avait deux candidats à savoir le président du Niger et monsieur Alpha Condé. Quand on leur a dit de se retrouver pour en parler, monsieur Alpha Condé à dit à Mamadou Issoufou (président du Niger, ndlr) qu’il est le grand frère et qu’il doit le laisser présider l’Union Africaine. Il n’y a donc pas critères. Je rappelle que Mugabé a présidé l’UA de 2015 à 2016, Idriss Déby de 2016 à 2017. Le rôle du président de l’UA est de présider purement et simplement les réunions quand les présidents se rencontrent. Il faut savoir que cette présidence ne rapporte rien à la Guinée », dit le vice-président de l’UFDG.

En ce qui concerne la manifestation organisée hier jeudi par les militants du RPG-Arc-en-ciel pour accueillir le président de la République, Dr Fodé Oussou Fofana minimise le nombre de citoyens ayant pris part à la cérémonie. « Je ne suis pas d’accord qu’on fasse une mamaya pour une chose qui ne correspond absolument à rien. On a appris que le RPG a décaissé 16 milliards de francs guinéens pour cette réception. Soit 10 milliards pour la fête de dimanche à Kankan et 6 milliards pour la réception d’hier.  Ça nous a été rapporté. Nous n’en avons pas encore  la preuve, mais nous allons ouvrir une enquête parlementaire. Il s ont utilisé des bus pour aller chercher des gens à Maférinyah, à Coyah et à Dubreka. Ils ont promis de mettre un million de personnes dans la rue. De l’aéroport à Sekhoutoureyah, le résultat est là. Mais, il n’y a même  pas eu 15 000 personnes qui sont sorties pour accueillir monsieur Alpha Condé »,  estime Dr Fofana.

Par ailleurs, pour ce qui est des manifestations violentes enregistrées au cours de la même journée sur l’axe Hamdallaye-Bambeto Cosa, Dr Fodé Oussou dément toute implication de l’UFDG. Il dit cependant comprendre qu’il y ait un ras-le-bol généralisé dans tout le pays. « Les guinéens  vivent dans la misère et la précarité. Nous sommes dans un pays où les écoles sont fermées, où il y a une pénurie d’essence, où certaines personnes ne mangent pas deux fois par jour, un pays où les promesses ne sont jamais réalisées, un paysn où il n’y a plus d’espoir. Que voulez-vous que les gens fassent ? », s’interroge le président du groupe parlementaire des Libéraux-démocrates.

Propos recueillis par Nouhou Baldé, Alpha Mamadou Diallo et Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin