Mohamed Touré, fils de Sékou Touré et SG du PDG-RDA

L’ancien parti du premier président de la Guinée indépendante, Ahmed Sékou Touré, le PDG-RDA, accuse François Kalivogui d’avoir frauduleusement soustrait quatre gilets de sauvetage à son siège au quartier Camayenne, dans la commune de Dixinn. L’acte se serait produit le 03 novembre 2016, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters qui a assisté au procès au Tribunal de Première Instance de Dixinn.

C’est depuis cette date que François Kalivogui a été mis aux arrêts et déposé à la maison centrale de Coronthie. Comparaissant le lundi 30 janvier 2017, François Kalivogui a systématiquement nié les faits articulés contre lui. Dans ses explications, il a dit que c’est dans les locaux du siège qu’il était logé auparavant. Mais, il y a eu un malentendu entre lui et une dame qui était au siège.

Selon lui, c’est à l’issue de cet incident qu’il a été illégalement délogé des locaux du parti. «Après, j’ai trouvé un local à côté de mon frère à Lambanyi, dans la commune de Ratoma. Deux mois après, je suis revenu au siège pour prendre mes effets que j’avais laissés. C’est ainsi qu’ils m’ont pris en disant que je suis venu voler les gilets. Pourtant, même un centime je n’ai pas pris », a argumenté monsieur Kalivogui.

Après cette narration, le procureur maître Alsény Bah a demandé au tribunal de le retenir dans les liens de la culpabilité en le condamnant à un an d’emprisonnement.

La défense à son tour, estimant que son client est innocent,  a plaidé non coupable tout en demandant  la relaxe pure et simple. «Même un centime il n’a pas pris, il est venu prendre ses effets. Alors, je vous prie de le relaxer purement et simplement pour délit non-constitué », a plaidé la défense.

Les débats qui devaient se poursuivre hier, ont été renvoyés au jeudi prochain, 9 février 2017.

 

A suivre !

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin