«Le talisman a été versé six fois sur mon passage. La première fois, j’ai surpris Nimatoulaye en train de verser. Mais, elle a fui. Elle a versé pour me faire du mal. C’est du mauvais sort. La deuxième fois, c’est sa nièce que j’ai surprise et je l’ai attrapée. Je lui ai dit de laver. La troisième fois, lorsqu’elle a versé, j’ai nettoyé en envoyant vers sa porte pour qu’on partage le sort qu’il soit bon ou mauvais… ». 

Rien ne va plus entre Abdoulaye Diaby Diallo et son épouse Nimatoulaye Diallo. Un couple marié depuis 16 ans et qui a déjà 5 enfants, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

En effet, c’est précisément les 08 et 22  décembre 2016, que deux incidents se sont produits dans la famille qui est domiciliée au quartier Petit Simbayah, dans la commune de Ratoma. Des incidents qui ont entrainé des échanges de coups et des blessures de part et d’autre.  Chaque partie accuse l’autre d’avoir été rouée de coups et blessés. C’est ainsi que la femme, Nimatoulaye Diallo a porté plainte contre son mari pour coups et blessures volontaires.

L’affaire étant portée au Tribunal de Première Instance de Dixinn, les époux ont été entendus ce vendredi 03 février 2017, où chacun d’eux a donné la version des faits.

Dans ses explications, monsieur Abdoulaye Diaby Diallo a fait savoir que c’est à cause du talisman que son épouse Nimatoulaye Diallo et sa nièce Fatoumata Binta Barry ont versé sur son passage qu’il y a eu bagarre. «Le talisman a été versé six fois sur mon passage. La première fois, j’ai surpris Nimatoulaye en train de verser. Mais, elle a fui.  Elle a versé pour me faire du mal. C’est du mauvais sort. La deuxième fois, c’est sa nièce  que j’ai surprise et je l’ai attrapée. Je lui ai dit de laver. La troisième fois, lorsqu’elle a versé, j’ai nettoyé en envoyant vers sa porte pour qu’on partage le sort qu’il soit bon ou mauvais.  Mais, elle a demandé  à la bonne de nettoyer. Je lui dis que personne ne va  nettoyer. C’est ainsi qu’elle est venue avec une bouilloire pour verser de l’eau sur moi. J’ai retiré la bouilloire, elle a pris le balai elle m’a frappé avec, en cassant mon doigt », a narré monsieur Diallo.

Le 22 décembre aussi, poursuit Abdoulaye Diaby Diallo « elle s’est jetée sur mon oreille, tout en essayant de me mordre. Pendant que je cherchais à me défendre, la chaine qu’elle portait sur son cou l’a blessée », a-t-il ajouté.

De son côté, la femme dit avoir été étranglée par son mari à l’occasion de ces deux incidents. Elle dit qu’elle n’a jamais versé du talisman. « Au contraire, c’est mon mari et ma coépouse qui donnent du talisman à ma bonne pour qu’elle verse sur mon passage », a-t-elle accusé.

Cette affaire a été longuement plaidée ce 3 février 2017 au Tribunal de  de première instance de Dixinn.

Pour la partie civile, l’histoire de ce talisman n’est qu’un alibi. Ce couple, dit-t-elle, vivait dans la joie, dans l’allégresse, dans l’harmonie pendant plus de 16 ans avec les enfants.

«Comme l’époux s’est marié à une nouvelle femme et il veut chasser coute que coute la première, il a inventé l’histoire de ce talisman. Et aujourd’hui, les enfants sont terrorisés, traumatisés, les voisins sont dérangés par les injures et les bagarres de cette famille », a fait remarquer la partie civile avant de demander une somme de 50 millions de dommages et intérêts.

Le procureur quant à lui a demandé à ce que les deux soient condamnés à 100 000 francs guinéens d’amende.

Quant à la défense, elle demande la relaxe pure et simple du mari et la condamnation de l’épouse. « Nimatoulaye Diallo refuse de quitter le foyer. Des colas ont été envoyés pour le divorce. C’est une divorcée. Elle refuse de quitter le foyer. Comme les bisbilles, les bagarres, les injures, les tapages ne suffisent pas, elle passe maintenant par le maraboutage en versant du talisman tout en foudroyant des injures à son mari. Mais ça ne marchera pas » martèle la défense.

La délibération de cette affaire est prévue pour le lundi 6 février 2017.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 654 416 922/664 413 227

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin