Le mouvement « Akhadan » dirigé par Ciré Diallo, en partenariat avec l’UFDG, a commémoré, ce dimanche 05 février 2017, l’an un du décès de notre confrère Mohamed Koula Diallo, tué le 05 février 2016 aux abords du siège de l’UFDG, alors qu’il était allé couvrir une réunion politique de ce parti. Un an après, une marche pacifique et des prières ont été organisées à la mémoire de notre confrère, ainsi que des 74 autres personnes tuées à l’occasion des manifestations politiques sous la gouvernance Alpha Condé pour lesquelles la justice guinéenne refuse d’agir, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Le maître-mot de cette manifestation était de réclamer la justice pour les victimes et qu’on puisse identifier les coupables. Partis du rond point de Bambeto, à 10heure 30′ pour le cimetière de Bambeto et vêtus de t-shirts blancs, les marcheurs scandaient des slogans comme « Alpha zéro ! Justice zéro ! »… Au cimetière, des prières et bénédictions ont été formulées à la mémoire de tous les jeunes tués (74 au total) à l’occasion des manifestations politiques qui ont organisées par l’opposition de 2011 à nos jours.

Le deuxième lieu de célébration, c’est le cimetière de Soloprimo où repose à jamais Mohamed Koula Diallo. Là également, des prières ont été dites tant pour le repos de l’âme du journaliste Mohamed Koula Diallo et aussi pour que justice soit faite afin de retrouver et punir « les vrais coupables de ce crime ».

Après la cérémonie, des discours ont été prononcés pour surtout dénoncer le refus de justice pour retrouver « les coupables » de l’assassinat du journaliste et de tous les 74 autres jeunes tués pour avoir manifester à Conakry.

« Nous implorons le Tout Puissant Allah de leur accorder sa miséricorde et condamnons fermement ces tueries sans qu’on ne sache jusque-là leurs bourreaux. Ceci dénote l’extrême faiblesse de notre justice », a notamment dit le leader du mouvement « Akhadan », Ciré Diallo, avant d’enchaîner : « Depuis l’arrivée d’Alpha Condé au pouvoir, nous avons enterré soixante quatorze de nos compatriotes dont une majorité des jeunes ainsi que votre collègue, chers journalistes, Mohamed Koula Diallo ».

Par ailleurs, le responsable du jeune de l’axe a menacé tous ceux qui parlent aujourd’hui de troisième mandat pour le président Alpha Condé. « Le mouvement Akhadan va veiller farouchement sur tout ce qui sera dit maintenant dans les sièges des partis politiques, mais surtout par les membres du gouvernement de monsieur Alpha Condé », promet-il, ajoutant que dès qu’on parlera de troisième mandat, « nous sortirons manifester sans attendre l’appelle d’un leader politique ».

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (0022) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin