Comme annoncé précédemment, le Président de la République a convoqué les députés à une session extraordinaire le jeudi prochain, 9 février 2017. Grâce à cette session, les députés Guinéens vont enfin examiner et adopter le code électoral révisé qui fait tant jaser, le code des collectivités locales pour permettre d’aller aux élections locales.

Ainsi, les députés guinéens mettront à la disposition de la Commission électorale nationale indépendante, CENI, l’arsenal juridique nécessaire à la tenue des élections communales et locales, fixées initialement par les acteurs du dialogue politique inter-guinéen à ce mois de février ; une date qu’on sait évidemment intenable…

En plus de ces deux textes organiques majeurs, d’autres textes sont également attendus comme le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale et la loi organique sur la Cour Suprême.

A ces textes qui exigent les deux tiers des votants pour être adoptés, viendront compléter probablement d’autres textes en instance.

En attendant de connaître la liste exhaustive des textes à débattre, les députés seront appelés, en outre, à ratifier les résolutions 612 et 613 du Conseil d’administration de la Banque Mondiale ou la BIRD (la Banque internationale pour la reconstruction et le développement) et la souscription de la Guinée à l’augmentation du capital de cette banque, après l’évolution sensible de son PIB, ces dernières années.

A suivre !

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 628 08 98 45

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin