Le mot d’ordre de grève lancé par l’intersyndicale de l’éducation est entièrement suivi dans la commune urbaine de Lélouma où même rares sont les cadres de la direction préfectorale de l’éducation qui étaient à leurs bureaux à 8 heures, a appris un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Dans la Commune Urbaine de Lélouma, encadreurs de l’éducation, enseignants et élèves ont entièrement suivi, ce lundi, 13 février 2017, le mot d’ordre de grève lancé par l’instersyndicale SLECG-FSPE.

Aucune école n’a ouvert ses portes ce lundi matin à plus forte raison procéder à la monté des couleurs. Et à la direction préfectorale de l’éducation où l’observateur de Guineematin.com n’a pas trouvé le chef de service, il n’y avait, dit-il, que quelques techniciens s’activant à terminer un  boulot entamé certainement la semaine dernière.

 Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin