A l’occasion de leur rencontre tenue dans l’après-midi de ce vendredi 17 févier 2017, les opposants guinéens ont dénoncé l’arrogance du Gouvernement face à la demande sociale des enseignants guinéens. Ils ont alors exigé une solution urgente pour la réouverture des classes en faveur des enfants du pays.

A rappeler que les écoles, universités et instituts publics et privés sont fermés en République de Guinée par le Gouvernement, suite à la grève générale et illimitée qui a été lancée par l’intersyndicale de l’éducation, le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) et la Fédération Syndicale Professionnelle de l’Education (FSPE).

Ci-dessous et en vidéo, Guineematin.com vous propose la première partie de la déclaration du porte parole de l’opposition aux médias :

Vidéo réalisée par Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin