L’honorable El hadj Dembo Sylla, premier vice-président de l’Union Démocratique de Guinée (UDG) a officialisé l’adhésion de son parti au groupe parlementaire Libéral Démocrate. Le député a également procédé à la remise des clés de sa voiture de service et ceux de son bureau au Président de l’Assemblée nationale. C’était à l’occasion d’un point de presse, tenu ce lundi 27 février 2017 à l’Assemblée nationale, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Pour l’honorable El hadj Dembo Sylla, c’est avec un grand plaisir que son parti adhère à la « grande » famille de l’opposition républicaine et surtout au groupe parlementaire « Libéral Démocrate ». Monsieur Sylla a dit être convaincu que la raison fondamentale est due non seulement à la fraternité qu’il y a entre les membres de l’UDG et ceux de l’UFDG, mais aussi à la même vision que partagent les deux formations politiques. « Nous sommes convaincus qu’en appuyant le parti leader de l’opposition, nous arriverons certainement à résoudre ce dont nos concitoyens se plaignent aujourd’hui », a-t-il annoncé tout en remettant officiellement le courrier au président du groupe parlementaire Libéral Démocrate, Dr Fodé Oussou Fofana.

En retour, l’honorable Dr. Fodé Oussou Fofana, a souhaité la bienvenue à son nouvel allié avant de promettre que désormais le combat devient commun : « le combat pour lequel nous sommes entrain de nous battre, c’est de sortir ce pays de la misère, de la précarité. Ce combat consiste à réconcilier les guinéens, ce combat consiste à lutter contre la mauvaise gouvernance, ce combat consiste à lutter contre l’impunité. Vous trouverez donc au sein de notre groupe parlementaire des gens disposés à mener avec vous ce combat », a-t-il rassuré.

En outre, Dr Fodé Oussou a émis le souhait qu’avec l’arrivée de l’UDG, du RDIG, de l’UFC et d’autres partis au sein du groupe parlementaire Libéral Démocrate, qu’il n’y ait pas de raison « qu’on ne puisse pas changer cette gouvernance hasardeuse pour donner de l’espoir aux guinéens ».

Par ailleurs, l’autre temps fort de ce point de presse fut la remise des clés de sa voiture de service et ceux du bureau par El hadj Dembo Sylla à Dr Fodé Oussou Fofana. Ce dernier a à son tour  remis les mêmes clés au président du parlement,  l’honorable Claude Kory Kondiano.

Dès son retrait du groupe parlementaire de la majorité Présidentielle, l’honorable El hadj Dembo Sylla dit avoir été contraint par son ancien allié, et en violation des articles 13 et 14 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, de quitter son poste de premier secrétaire parlementaire du bureau de l’Assemblée.

« Nous sommes au regret de constater que le Président du groupe parlementaire du RPG arc-en-ciel viole délibérément, avec le Président de l’Assemblée nationale, les principes directeurs de l’hémicycle. Alors, ils ont préféré passer par des moyens illégaux afin que je leur remette également le bureau que j’occupe légitimement ainsi que la voiture qui m’est attribuée en raison de ma position de premier secrétaire parlementaire au bureau suite à une élection. Donc, ne voulant pas agir comme eux, j’ai décidé de passer aujourd’hui par le Président de mon groupe parlementaire Libéral Démocrate pour leur démontrer une fois de plus que nous ici, nous protégeons la loi et la légalité », a fait remarquer le deuxième homme fort de l’UDG.

Séance tenante, après avoir salué le courage de l’honorable Elhadj Dembo Sylla, Dr Fodé Oussou Fofana, accompagné de ses collègues du groupe parlementaire Libéral Démocrate, a remis les clés au Président de l’Assemblée nationale.

Cependant, le vice-président de l’UFDG dit que jusqu’à preuve du contraire « l’honorable Dembo Sylla reste le premier secrétaire du bureau de l’Assemblée nationale jusqu’à l’adoption du règlement intérieur de l’Assemblée au moins d’avril », a soutenu Dr Fodé Oussou Fofana.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin