Dans la soirée d’hier lundi 27 février 2017, le président Alpha Condé a signé une série de décrets pour démettre trois ministres du gouvernement Mamady Youla. Au lendemain de ces limogeages un reporter de Guineematin a tendu son micro à l’ancien ministre de la communication, Alhouseny Makanera Kaké, désormais farouche opposant au régime Alpha Condé.

Pour le président du parti FND, ces dernières nominations sont des diversions pour distraire les guinéens. « Le gouvernement fonctionne comme une équipe, aucun ministre ne peut agir seul sans recevoir l’ordre du président. Le problème de la Guinée c’est à Sekhoutoureyah et non dans les départements ministériels. Le président donne des instructions à tout le monde. Les investisseurs vont chez lui, après les ministres n’ont aucun prérogative. Ils ne peuvent pas parler devant les personnes qui vont directement voir le président », a-t-il révélé.

L’ancien ministère de la communication pense que les derniers évènements ne sont pas le fait des ministres de la fonction publique et de l’enseignement pré universitaire, mais ils incombent à tout le gouvernement.
« S’il y’a eu grève, c’est parce que l’économie ne fonctionne pas. C’est Alpha Condé qui gère tout. Il nomme juste les ministres pour la forme. Même si tu es compétent, tu ne peux rien faire. Ce qui fait qu’aujourd’hui, si on ne peut pas changer Alpha Condé, il faut détruire le système. La Guinée a besoin des ministres qui exercent toutes les prérogatives que la loi leur confère », estime Makanera Kaké.

Enfin, Alhouseny Makanera Kaké dira que « ces dernières nominations ne sont que de la diversion. Le mal est profond. Dans un gouvernement, lorsqu’il ya une décision, ça se discute en conseil interministériel et après en conseil des ministres. La décision qui est prise là est appliquée par le ministre en charge du département ».

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Tél. : (00224)620848501

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin