Au lendemain de son élection à une écrasante majorité à la tête de la Fédération Guinéenne de Football, Mamadou Antonio Souaré, a organisé un banquet ce mercredi 1er mars 2017 au stade de Nongo, dans la commune e Ratoma. De nombreuses personnalités, y compris tous les membres du nouveau bureau exécutif et le ministère de tutelle, ont pris part à cette cérémonie festive, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Dans son discours, le président entrant de la Féguifoot a dévoilé ses ambitions pour le football guinéen qu’il « compte servir pour le faire briller tant sur le plan africain qu’international, comme dans les années 1970 », a laissé entendre Antonio Souaré avant d’ajouter que « le football doit quitter la rue pour l’école ».

De son côté le ministre des Sports, de la Culture et du patrimoine historique Siaka Barry s’est félicité de la fin de la cacophonie qui a prévalu dans la famille du football guinéen. Pour lui, il n’y a ni de gagnants ni de perdant. C’est plutôt le football guinéen qui sort grandi de cette épreuve.

Enfin, Siaka Barry a invité les uns et les autres à l’union sacrée pour relever les défis tout en rappelant que l’heure n’est plus aux polémiques stériles.

Nous y reviendrons

Alpha Mamadou Diallo pour Guinematin.com

Tel 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin