Des querelles intestines et des coups-bas entre l’UFDG et le RPG Arc-en-ciel minent le fonctionnement de la nouvelle délégation spéciale de la Commune Rurale de Kalinko, située à 75 km du Chef-lieu de la préfecture de Dinguiraye, dans la Région Administrative de Faranah, en Haute Guinée, a constaté sur place un envoyé spécial de Guineematin.com dans la localité.

Le nouveau préfet de Dinguiraye, le Lieutenant-Colonel Mamadou Lamarana Diallo a découvert cette triste réalité, le jeudi, 2 mars 2017, quand il est arrivé à Kalinko dans le cadre de l’avant dernière étape de sa tournée de prise de contact avec les populations des collectivités rurales relevant de sa nouvelle juridiction géopolitique.

Après un bain de foule jamais égalé depuis début de cette tournée, le nouveau préfet de Dinguiraye a été conduit à la tribune officielle par un comité d’organisation très hétérogène. « Dans notre sous-préfecture, le projet de société du Président de la République a enregistré un bilan positif. Un château d’eau avec 6 bornes fontaines, 10 forages, 19 puits améliorés, 16 écoles avec 3 salles de classe, deux blocs de latrines et un point d’eau chacune, deux postes de santé, un bureau de la Commune Rurale, l’installation de lampadaires pour l’éclairage public et la réparation des forages en panne, un centre de santé amélioré et un lycée en chantier » s’est félicité le sous-préfet de Kalinko, Fanton Konaté, dans son discours de bienvenue.

Par contre, le Président de la délégation spéciale, Ousmane Koléla Diallo, issu de l’UFDG, dénonce ce qu’il qualifie d’interférence du district central acquis au RPG Arc-en-ciel dans la gestion du marché et de la gare routière : « une interférence qui empêche surtout notre partenaire le syndicat des transporteurs de jouer pleinement son rôle », déplore-t-il.

En marge de la cérémonie, cette autorité communale a précisé au micro de Guineematin.com qu’il a des difficultés à assumer ses fonctions de Président de la délégation spéciale. Venu de la périphérie, il se heurte à des divergences politiques et à l’influence de l’ancien maire de la commune rurale, Noumou Ndiaye. Un responsable du RPG Arc-en-ciel qui, selon lui, est admiré par les populations du district central.

« Cet ancien maire qui a géré Kalinko pendant 25 ans est devenu le vice-président de la délégation spéciale suite à l’application des accords du 20 août 2015. Aujourd’hui, il fait tout pour bloquer nos initiatives et nous empêcher d’avoir un bon résultat. Son action est facilitée par l’absence du 4ème représentant de l’UFDG qui ne siège pas régulièrement. Il a sa famille à Kindia. Ce qui fait que sur les 7 membres de la délégation spéciale, seulement 6 fonctionnent régulièrement. Et par rapport à la prise de décision, nous sommes 3 de l’UFDG, ils sont 3 du RPG Arc-en-ciel. Aucun des deux groupes n’a la majorité lui permettant de faire passer ses initiatives lors de nos réunions et sessions », se lamente-t-il.

Interrogé immédiatement après cet entretien avec le président de la délégation spéciale, le nouveau préfet de Dinguiraye promet d’examiner la situation en vue d’apporter des solutions adéquates.

En attendant, le Lieutenant-Colonel Mamadou Lamarana Diallo a annoncé à la population locale la construction très prochaine d’un foyer de jeunes digne de nom à Kalinko et l’organisation dans cette collectivité de la première session du conseil administratif préfectoral.

De Kalinko, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin