Vidéos sexetappes : Aboubacar Sylla s’attaque aux arrivistes à la base de ces travers sociaux

L’honorable Aboubacar Sylla, porte-parole de l’opposition guinéenne, après avoir listé une série non exhaustive de maux qui minent le régime Alpha Condé, a attribué au gouvernement la responsabilité des vidéos sextappes qui circulent actuellement sur les réseaux sociaux.

Monsieur Sylla a fait cette dénonciation ce samedi 4 mars 2017 au siège national de l’Union des Forces du Changement à Taouya dans la commune de Ratoma, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

« Regardez ce qui se passe dans certaines vidéos qu’on appelle les sexetappes. Tout cela a été réalisé parce qu’il y a eu des gens qui se sont enrichis sans savoir eux-mêmes comment. Subitement comme ça, des gens qui n’avaient aucun niveau, auxquels ils ont donné des marchés n’importe comment ; et, le lendemain, ils sont devenus immensément riches, sans aucun effort. Ils ont tellement d’argent maintenant, ils ont construit tellement de maisons, ils ont tellement des comptes bancaires à l’extérieur, ils ont tout ; et, ils veulent s’amuser maintenant ! Ils prennent les jeunes filles pour faire du m’importe quoi avec ; et, ils mettent ces images sur internet », a dénoncé monsieur Sylla.

Tout ça, dit Aboubacar Sylla, c’est la responsabilité de ce gouvernement. « On a dit qu’une information judiciaire est ouverte pour ça, je vous parie que cela va s’arrêter à ces déclarations d’intentions. Il n’y aura absolument rien. Parce que cela concerne des hommes du système qui se permettent ces travers sociaux. Et, certainement, comme pour ceux qui détournent les montants et ceux qui sont corrompus, il n’y aura aucune sanction », a-t-il prédit.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS