Banora (Dinguiraye) : la population de Kignéro demande le départ du chef du district, en fonction depuis 30 ans

Le vieux Mamady Magassouba, chef du district de Kignéro, situé à une trentaine de kilomètre du chef-lieu de la sous-préfecture de Banora, dans la préfecture de Dinguiraye, relevant de la Région Administrative de Faranah, en Haute Guinée fait face aujourd’hui à une convulsion sociale qui demande son départ de son poste qu’il occupe depuis près de 30 ans, a appris Guineematin.com de source officielle. 

Le nouveau préfet de Dinguiraye, le Lieutenant-Colonel Mamadou Lamarana Diallo a expliqué au téléphone de Guineematin.com ce lundi soir qu’il est obligé de repartir, mardi, 7 mars 2017, dans la sous-préfecture de Banaro, située à 82 km du chef-lieu de la préfecture où il est appelé de toute urgence par la population locale qui ne veut plus voir le président du district de Kignéro.

Selon le sous-préfet de Banaro, Pépé Gbamou cette crise entre la population locale et le chef du district de Kignéro date de plus d’un an : « vous savez quand quelqu’un dure trop au pouvoir, il devient impopulaire. Chaque fois nous demandons à la population locale de patienter jusqu’aux prochaines élections qui pointaient à l’horizon. Les gens sont préoccupés du retard enregistré dans l’organisation des élections locales. Cette situation fait trop de bruit au sein de la communauté. On dit qu’il a duré à son poste et qu’il ne travaille pas à la satisfaction de la population » explique le sous-préfet.

Ceux qui contestent aujourd’hui la légitimité du président du district de Kignéro ont déjà installé un organe de transition à l’insu des autorités de la sous-préfecture : « ils ont installé un bureau là-bas n’importe comment. Sans suivre la procédure normale. C’est entre eux seulement. Ils ont ciblé certains pour dire que ce sont eux qui sont leurs responsables maintenant» ajoute monsieur le sous-préfet de Banora.

Au départ, le vieux Mamady Magassouba s’accrochait à son poste malgré les convulsions sociales qui expriment son rejet systématique par la population locale : « mais ces derniers temps, avec la détermination de la population locale qui ne veut plus le voir gérer les affaires publiques, le vieux Mamady Magassouba semble être découragé » conclu le sous-préfet.

C’est justement pour essayer d’éteindre cet autre feu que le nouveau préfet de Dinguiraye a décide de repartir ce mardi dans la localité. L’on se rappelle que le Lieutenant-Colonel Mamadou Lamarana Diallo était l’hôte des populations de la sous-préfecture de Banaro le lundi, 27 février 2017. C’était dans le cadre de sa tournée de prise de contact avec les collectivités locales de Dinguiraye.

Visite au cours de laquelle l’autorité préfectorale a découvert la situation conflictuelle entre l’UFDG et le RPG Arc-en-ciel pour le poste du chef du district de Kola, toujours dans la Commune Rurale de Banaro.

Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS