Lancement de la Fondation Bâ Mamadou : Sidya Touré ravit la vedette aux invités

Ce samedi, 11 mars 2017, est la date prévue pour le lancement officiel de la Fondation Bâ Mamadou dans une école de la place à Hamdallaye. Annoncée pour 10 h, la cérémonie de lancement qui réunit outre les membres de la famille du défunt, sa sœur Hadja Aïssatou Bâ en tête, il ya les proches du doyen et particulièrement la classe politique représentée par Sidya Touré, président de l’Ufr et Haut représentant du Chef de l’Etat, fortement accompagné, de nombreux députés de l’alliance républicaine (y compris son président, Honorable Deen Touré), des anciens de l’UNR, de Hauts cadres civils et militaires comme l’ancien Premier ministre Ahmed Tidiane Souaré.

A signaler que peu avant le démarrage de l’événement, à 11h 30, le Chef de la délégation de l’Upr, parti qui a présenté le défunt à l’élection présidentielle de 1998, Honorable Salim Bah, s’est excusé non sans dire quelques mots et en larmes à l’honneur de Bâ Mamadou dont il a été longtemps un des fidèles porte-parole.

Jusqu’au moment du lancement, aucun des responsables de son parti Ufdg, à part son épouse, l’Honorable Mariame Bah, n’était dans la salle.

En lançant les activités de la Fondation, sa présidente, Hadja Aïssatou Bah a placé cet événement dans le cadre du soutien à l’idéal de son frère, à savoir « une éducation de qualité pour la jeunesse guinéenne ».

Finalement, c’est 14 minutes après le début des travaux que le Chef de file de l’opposition, accompagné du 3ème Vice-président de l’Assemblée nationale, a fait son entrée.

En sa qualité de compagne fidèle au défunt et présidente du comité national des femmes de l’Unr puis de l’Ufdg (avant l’arrivée de Cellou Dalein Diallo à la tête du parti), Hadja Kadiatou Touré Diallo, en larmes, a précisé que cette Fondation est « apolitique ». Ce qui ne doit pas faire oublier sa contribution à l’avènement de la démocratie en Guinée. Cette brave femme de l’UNR a appelé tout le monde à « avoir dans le cœur et à l’esprit les œuvres de Bâ Mamadou ».

Avant l’entame de la série des témoignages, c’est le ministre d’Etat en charge de l’hôtellerie, du tourisme et de l’artisanat, Thierno Ousmane Diallo, membre de l’Upr, également compagnon de lutte de Bâ Mamadou.

A suivre !

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 628 08 98 45

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS