Le ministre de la santé, le Dr. Abdourahamane Diallo, en compagnie des partenaires comme l’OMS, l’UNIECF, l’UNFPA, poursuit sa mission de travail dans les structures sanitaires du Fouta Djallon. Après la région administrative de Labé, la délégation était hier dimanche 12 mars 2017, dans la région administrative de Mamou, a constaté Guineematin.com, à travers son envoyé spécial.

Cette visite de travail qui s’inscrit dans le cadre des journées nationales de vaccination et de remise de matériels de santé aux structures sanitaires, a commencé par la préfecture de Pita. C’est d’abord chez le Khalif du fouta djallon, le doyen El hadj Mamadou Bano Bah, que la visite a commencé pour une visite de courtoisie.

Très ému par cette visite, Elhadj Bano Bah, tout en se réjouissant de la paix qui règne dans sa préfecture, a d’abord prodigué d’utiles conseils au ministre de la santé, avant d’exprimer un besoin qui lui tient à cœur. « Nous sommes très heureux ici, nous félicitons le gouverneur, le préfet et le député uninominal de Pita, qui continuent à travers leur boulot à entretenir la paix qui règne à Pita. Si on avait des problèmes dans le cadre de la cohabitation, je vous l’aurais dit, mais rien n’en est. Cependant, avons un petit problème à l’hôpital. Nous manquons de radiologie. Donc, quand une personne à mal au doigt, il lui faut aller à Labé ou à Mamou pour se faire soigner, alors aider-nous à avoir une radiologie », a-t-il plaidé.

En retour, le ministre de la santé a dit ne pas pouvoir prendre d’engagement à l’immédiat, mais a dit qu’il va tenir une réunion dès son retour à Conakry et voir dans la mesure du possible ce qu’il pourra faire.

Du centre ville de Pita, la délégation gouvernementale s’est rendue au centre de Santé de Timbi-Touni, situé à une vingtaine de kilomètres de Pita. Là-bas, la délégation a fustigé le visage des infrastructures sanitaires construites à travers le don de la fondation américaine eHealth. Pour le ministre, le Fonds octroyé par cette fondation dans le cadre de la relance poste Ebola, estimé à environ 4 millions de dollars et qui devrait servir pour la construction de 8 centres de santé, ne reflète pas les bâtiments réalisés. Ce explique que les fonds aient été détournés par les réalisateurs du projet. C’était le même son de cloche aussi à Djongassi, un district non loin de Timbi Touni. Là aussi, le centre de santé ressemblait à peine à un cabaret.

De retour à Pita centre, le Ministre et la délégation se sont rendus à l’hôpital préfectoral. Le ministre de la santé, après avoir visité tous les services de cette structure hospitalière, a procédé à la remise des outils médicaux, notamment des kits et des consommables offerts par l’UNFPA au gouverneur, qui à son tour les a remis au préfet et ce dernier au Directeur de l’hôpital, le Dr Mamadou Pathé Barry.

Comme partout où il a eu à remettre les dons, le Dr Abdourahamane Diallo a toujours rappelé que ces dons rentrent dans le cadre de la promotion de la santé de la mère et de l’enfant, et qu’il est inscrit dans la lettre de mission de son département comme étant « un des objectifs stratégiques prioritaires du Ministère de la santé. Ces dons viennent renforcer nos capacités en terme d’hospitalisation, d’accouchement, en tout cas pour rendre la demande du Président de la République que les accouchements soient gratuits, y compris la césarienne », a-t-il dit.

De l’hôpital préfectoral de Pita, la délégation gouvernementale s’est rendue dans la sous préfecture de Bourouwal Tappé, située à seulement 9 kilomètres de Pita. Là-bas aussi, le Ministre de la santé a procédé à la remise des dons médicaux au centre de santé de ladite sous préfecture, en prodiguant les mêmes conseils.

Enfin, la sous préfecture de Mitty, située dans la préfecture de Dalaba, a été la dernière étape de cette visite. Là également, le Dr. Abdourahamane Diallo a procédé à la remise de matériels et intrants au responsable de cette structure sanitaire.

Après toutes ces activités, le Ministre de la santé et la délégation qui l’accompagne se sont rendus à Dalaba, où une visite de courtoisie chez la notabilité est prévue ce lundi 13 mars 2017, ainsi que la visite et remise de matériels et intrants à l’hôpital préfectoral de Dalaba.

À suivre !

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tel. (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin