La société de téléphonie mobile Orange-Guinée a procédé, ce jeudi 16 mars 2017, au lancement officiel du « Prix Orange de l’Entrepreneur Social Guinée 2017 ». C’est la Bluezone de Kenien, dans la commune de Dixinn qui a servi de cadre à la cérémonie, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Cette initiative du groupe Orange met en valeur les Entrepreneurs qui proposent des projets ou des services innovants répondant à des besoins sanitaires, agricoles, éducatifs, énergétiques ou commerciaux pour la population locale. Selon le directeur Marketing, Alhassan Agack, depuis six ans ce Prix récompense les trois meilleurs projets sur les pays où la Société Orange est présente. « Ces lauréats bénéficient en plus de dotation financière, un coaching de la part des experts dans le domaine de entrepreneuriat. A ce jour, on a reçu plus de 3 500 candidatures enregistrées et plus de 20 gagnants se sont repartis avec une somme de 315 000 euros, soit environ 3 milliards de francs guinéens. En Guinée on a reçu près de 200 candidatures qui ont été enregistrées de toutes éditions confondues. Cela reflète la forte dynamique entrepreneuriale et le potentiel des nouvelles technologies en Guinée », a-t-il dit.

Par ailleurs, monsieur Agack a fait comprendre qu’en 2016, les trois meilleurs projets Guinéens ont été récompensés comme suit : « le numéro un, Wakkilaré, qui signifie courage en langue poular, avec 20 millions de francs guinéens, le projet Agro-business Guinée, avec 15 millions de francs guinéens, le troisième prix avec 10 millions de francs guinéens », a-t-il cité.

Pour ce qui est de la 7ème édition, dit-t-il, il y aura d’abord un prix au niveau national dans chaque pays lauréat dont la Guinée, avec un jury local, et les prix seront décernés pour les trois meilleurs projets.

Selon lui, le prix des trois projets nationaux en Guinée ont une valeur globale de 125 millions qui sont repartis comme suit : « Le premier prix, 40 millions avec un macbook pro plus une connexion internet de 20 giga pendant un an ; le deuxième prix, 30 millions plus une tablette et un forfait internet de dix giga pendant six mois ; et le troisième prix, 20 millions plus 1 Smartphone et un forfait de trois giga pendant trois mois », a précisé le directeur Marketing Alhassan Agack.

Après avoir vivement remercié Orange Guinée, le bénéficiaire Bernard Tamba Tonguiano, président de l’Association Wakilaré a dit qu’il est handicapé mais pas mendiant. « Nous sommes des handicapés mais pas des mendiants. Nous pouvons préparer quelque chose pour avoir notre pain quotidien. Nous remercions Orange pour notre participation car notre participation en cette année 2016 n’a pas été zéro. Nous avons été premiers et nous comptons participer pour l’année 2017 encore pour être les meilleurs en Afrique. Notre ambition est très grande. Donc, pour avoir il faut travailler et abandonner la mendicité car seul le travail peut payer l’homme », a lancé monsieur Tonguiano.

Pour sa part, la directrice nationale de l’emploi jeune, madame Aminata Kouyaté a encouragé les jeunes de se lancer dans cette initiative tout en s’approchant des lauréats de 2016 pour que ceux-ci leur livrent des conseils.

Justin Morel Junior, membre du jury, a prodigué des conseils aux participants, les invitant à s’inspirer des préoccupations sociales pour essayer de trouver une solution. Il les a conseillés de redoubler de sérieux d’assiduité et d’imagination. « Il ne s’agit pas d’inventer un projet pour l’inventer. Si un projet a une utilité et qu’elle n’a pas d’utilisation, il y a conflit. Il faudrait que l’utilité et l’utilisation puissent se rencontrer dans votre projet, afin que l’expression de notre innovation puisse être reconnue par tous », a précisé JMJ.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 664 413 227/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin