La compétition entre les fédérations de l’UFDG s’est poursuivie ce samedi 18 mars 2017 à l’héliport de Bellevue, dans la commune de Dixinn. Kaloum 2 était face à Dixinn dans les disciplines danse, poésie, questions-réponses, théâtre et débats. L’assemblée a été présidée par Dr Fodé Oussou Fofana, entouré de certains membres influents du principal parti de l’opposition, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Après la traditionnelle prestation artistique, les concurrents se sont mesurés dans les différentes disciplines inscrits au programme. Une mention spéciale a été faite pour le Comité Nationale des Jeunes (CNJ) de l’UFDG, particulièrement à son président Mohamed Bakary Kéita, initiateur de ladite compétition.

Dans son discours, Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG, a magnifié l’initiative du CNJ qui, selon lui, contribue à éduquer les militants et à élever le niveau du débat au sein du parti. Ensuite, Dr Fodé Oussou a lancé un défi au RPG de faire la même chose. Mieux, il invite sérieusement le parti au pouvoir dans un débat entre jeunes du RPG et de l’UFDG. « Je vais demander à monsieur Bakary Kéita avec le secrétaire général du RPG pour les inviter à un débat. Un débat qui va porter sur les projets de société et sur la réalisation des promesses de monsieur Alpha Condé. Il faut qu’on élève le niveau du débat. Nous lançons le défi au RPG-Arc-en-ciel. On doit quitter les débats de caniveaux qui n’avancent pas le pays », a lancé intérimaire de Cellou Dalein Diallo.

Par ailleurs, le président du groupe parlementaire des Libéraux-Démocrates s’en est pris ouvertement à Mansour Kaba du parti Djama. « J’ai suivi avec attention le président d’un parti, Mansou Kaba. Il a dit clairement qu’il ne va jamais soutenir l’UFDG, parce c’est un parti ethnique. Je rappelle à Mansour Kaba que je ne suis pas Peul ; mais, je suis vice-président de l’UFDG. Madame Anne Marie Tofany et Kalémodou Yansané ne sont pas Peuls, mais ils sont vice-présidents de l’UFDG », a dit Dr Fodé Oussou.

Plus loin, le président par intérim de l’UFDG a décoché des flèches contre Mansour Kaba. « Nous savons qui il est. Nous savons qu’il a été le promoteur de ce problème de Manden Djallon. Vous savez que des milliards ont été investis pour aller diviser des guinéens qui ont vécu dans la paix. Mais, qu’il soutienne l’UFDG ou pas, ça n’apporte rien parce que lui-même et son parti ne pèsent absolument rien. Son parti se résume à lui-même », a martelé Dr Fodé Oussou.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin