Suite à la décision du président de l’UFDG, Elhadj Cellou Dalein Diallo, qui a nommé Elhadj Ibrahima Chérif Bah, ancien Gouverneur de la BCRG, à la place de Bah Oury, un tout autre débat est né : qui est désormais le numéro deux du parti ?

Au dernier congrès qui a renouvelé la confiance à la classe dirigeante actuelle, il avait été clairement écrit, en faveur de Bah Oury, que si le président est absent ou empêché, c’est le vice-président chargé des relations extérieures et de la Communication qui le remplace. Ce qui laisse comprendre (même si cela n’avait pas été expressément écrit) que Bah Oury est le numéro deux du parti. Et, si Chérif Bah occupe désormais sa place, ce serait logiquement avec ce rang…

Mais, très farouchement opposé aux interprétations qui indiquent que Cellou Dalein a voulu remplacer un monsieur de Pita par un autre de la même préfecture (au risque de les opposer) ou alors que l’UFDG est un parti peul, un cadre du parti qui a souhaité garder l’anonymat a invoqué un principe d’ancienneté qui régirait la hiérarchie.

« D’abord personnellement, je peux bien dire que Monsieur Chérif Bah est originaire de Pita, mais sa grande maison est à Koba, dans la préfecture de Boffa. Donc, il ne s’agit pas de Pita, il s’agit d’un cadre compétent, qui a dirigé quand même la banque centrale de la République de Guinée et qui est membre du bureau politique national de l’UFDG… », a notamment indiqué notre interlocuteur.

Enfin, notre informateur dit que le nouveau vice-président est intérimaire jusqu’au prochain congrès. « En attendant, il occupe le poste de Bah Oury, mais ne le remplace pas », précise-t-il, avant de dévoiler la nouvelle donne.

Après Cellou Dalein Diallo, le parti est structuré comme suit :

1)- Dr. Fodé Oussou Fofana ;

2)- Madame Anne Marie Tofany

3)- Monsieur Bano Sow

4)- Monsieur Kalémodou Yansané

5)- Elhadj Ibrahima Chérif Bah

Le patron du parti, Elhadj Cellou Dalein va-t-il apporter des précisions dans ce sens avant le prochain congrès ?

À suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin