Deux morts et des dégâts matériels importants, c’est le bilan d’un incendie qui s’est déclaré dans la nuit d’hier à aujourd’hui (dimanche 26 mars 2017) aux environs de 2 heures du matin dans une concession du quartier Poudrière, dans la commune urbaine de Mamou. Les victimes (Ibrahima Sory Mara et Alhassane Camara) tous deux étudiants à l’institut supérieur de technologie de Mamou sont originaires de Djéké dans la préfecture Yomou, en région forestière, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Mamou.

Selon nos informations recueillies sur place, c’est un court-circuit provoqué par l’instabilité de l’électricité qui serait à la base de cet incendie mortel.

« Quand le courant est venu un fois, deux fois, trois fois et quatre fois avec une forte tension, la maison a pris feu. Les gens sont venus casser les fenêtres pour faire sortir les enfants qui étaient dans la première chambre. Mais, malheureusement, les jeunes étudiants qui se trouvaient dans la quatrième chambre n’ont pu être sauvés. Ils étaient pris au piège par les flammes. Et, avec l’inhalation de la fumée, ils étaient affaiblis. Ils sont morts dans l’incendie », témoigne à Guineematin.com monsieur Alhassane Kaba, concessionnaire et tuteur des deux étudiants.

Parlant des dégâts matériels, monsieur Alhassane Kaba dit que seuls quelques grosses marmites et une petite armoire en bambou rotin ont pu échapper aux flammes. « Or, argent, congélateurs, télévision, lits… Bref, tout le contenu de la maison a été consumé », explique monsieur Kaba, précisant avoir bénéficié de l’appui des sapeurs-pompiers pour arriver à bout des flammes.

Aussitôt informées, les autorités administratives et religieuses, ainsi que la croix rouge locale se sont rendues sur les lieux du drame. Les corps des victimes ont été transportés à l’hôpital régional.

A noter que l’enterrement des victimes (Ibrahima Sory Mara et Alhassane Camara) est prévu ce Dimanche même ici à Mamou après la prière de 14 heures.

De Mamou, Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Tél. : 622 97 27 22

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin