Le procès opposant l’homme d’affaires, Kerfalla Person Camara « KPC » à l’homme politique Elhadj Thierno Mamadou Bah a démarré hier, jeudi 30 mars 2017 au tribunal de première instance de Dixinn. Après un début de jugement palpitant, le dossier a finalement été renvoyé au lundi 10 avril prochain à 10 heures.

Comme on le sait, l’ancien journaliste et président de la NGC, Elhadj Thierno Mamadou Bah est accusé de tentative de chantage en parlant d’une vidéo compromettante de l’homme d’affaires et PDG de GUICOPRES, il y a quelques semaines.

Après les enquêtes préliminaires à la Direction de la Police Judiciaire (DPJ) où Thierno Mamadou Bah a été entendu, l’affaire est désormais devant le tribunal de première instance de Dixinn.

Au début de l’audience où le plaignant KPC était le seul absent, les questions ont été orientées sur la compétence de ce tribunal à connaître de cette affaire. Mais, après avoir levé l’équivoque, les débats ont été ouverts avec le passage de l’accusé à la barre.

Alors, on a eu droit à un débat houleux entre un des avocats de KPC en la personne de maître Pépé Antoine Lamah et l’accusé.

Finalement, le président du tribunal a décidé (avec l’approbation des deux parties et du procureur) a décidé de renvoyer l’affaire au lundi 10 avril 2017. La raison donnée par le président du tribunal, Thierno Souleymane Barry est le nombre pléthorique de dossier à examiner pour la seule journée de ce jeudi.

A suivre !

Mamadou Mouctar Barry pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin