Mohamed Tall, le ministre en charge de l’élevage et de la production animale a présidé les travaux d’élaboration du plan d’action opérationnelle 2017 du projet régional d’amélioration des systèmes de surveillance des maladies en Afrique de l’ouest (REDISSE). Cette cérémonie officielle s’est déroulée ce lundi 3 avril 2017, à Kindia, en présence des autorités locales, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans cette préfecture.

Au lendemain de la crise poste Ebola qui a davantage fragilisé le système de santé et l’économie de la Guinée, du Libéria et de la Sierra-Leone, la Banque mondiale vient d’offrir à ces 3 pays respectifs 90 millions de dollars américains pour mettre en place des systèmes de surveillance des maladies en Afrique de l’ouest (REDISSE). C’est dans cette optique que les cadres des ministères de la santé, de l’élevage et de l’environnement se concertent actuellement à Kindia pour élaborer un plan d’action opérationnel REDISSE pour la Guinée.

En président les séances de ces travaux, le ministre de l’élevage et de la production animale, Mohamed Tall a rappelé l’impact de ce système auprès de la population.

« Comme vous le savez, nous allons vers un concept de la santé unique. Ce concept implique à la fois les ministères de la santé et le ministère de l’élevage. Le projet REDISSE, comme son nom indique, vise à renforcer le système de surveillance. Et, ce système de surveillance se situe à la fois au niveau de l’élevage et au niveau de la santé humaine », a dit le ministre, ajoutant que (75 pour cent des maladies émergentes d’aujourd’hui sont origines animales. C’est dire qu’il est très important de savoir ce qui se passe au niveau des animaux », a notamment dit le ministre Tall.

De son côté, Moustapha Goévogui, coordinateur de ce projet a demandé aux différents cadres « d’accorder une grande importance afin de permettre à notre pays d’avoir un plan de stratégie d’intervention pour que nous puissions lutter à temps contre d’éventuels cas d’épidémie dans notre pays ».

De Kindia, Sékou Komoyah Kaba pour Guineematin.com

Tél. : 620 74 80 10

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin