Qualifiée de scandale géologique, la Guinée continue d’enregistrer l’existence de ressources minières encore non exploitée dans son sous-sol et la dernière information en date est la présence du nickel dans la partie Nord-Ouest de Kalia, une concession attribuée à la société australienne Bellzone, a appris Guineematin.com, auprès des responsables de la société.

Dans le souci de partager la préoccupation des populations de Faranah qui ont envoyé récemment une mission à Sékouréya, le Président Alpha Condé a dépêché un émissaire sur les lieux pour apporter la bonne nouvelle de la reprise très prochaine des activités de Bellzone.

Dans ce cadre, le député et président de la commission, industrie, commerce, mines, hôtellerie, tourisme et artisanat de l’Assemblée nationale, à la tête d’une forte délégation, a sillonné la zone couverte par la société et transmis le message présidentiel aux populations des localités impactées.

L’Honorable Abdourahmane Sinkoun Camara, après les étapes de Marela centre et Soléyah s’est rendu avec sa délégation au district de Kalia avant de visiter la base-vie de Bellzone, située à près de deux (2) kilomètres au Nord-Ouest de la localité hier, lundi 3 avril 2017, a constaté un reporter de Guineematin.com qui est dans son cortège.
Sur place, le député a échangé avec le personnel resté sur place et apprécié les dispositions envisagées par la société pour la relance de ses activités dans un délai raisonnable.

Selon le directeur du site, le géologue Kasso Barry, « Bellzone avant d’interrompre ses activités, il y a quatre ans, a réalisé trois mille forages dans la zone. Selon les analyses, il a été prouvé l’existence de sept milliards de tonnes de fer dans la zone ».

Sachant bien qu’après la chute du prix du fer sur le marché international, plusieurs sociétés ont marqué un arrêt, pour Bellzone « la bonne nouvelle, est la découverte du nickel d’une teneur de 0,6 à 1% dans des forages de 50 à 70 mètres de profondeur et réalisés dans la zone Nord Ouest. Les recherches se poursuivent et les résultats des analyses sont attendus. Mais déjà, l’espoir d’une reprise des activités est très grande du côté de la société qui n’attend plus que le feu vert des autorités ».

De son côté, l’honorable Sinkoun Camara, tout en saluant l’abnégation des travailleurs, la détermination et le sérieux de Bellzone à contribuer au développement du pays, a informé de l’engagement du Chef de l’Etat à faire reprendre les travaux de la société dans les meilleurs délais.

Il a toutefois demandé au responsable du site « d’apaiser les travailleurs avant de réitérer la poursuite des négociations en vue d’une bonne solution intégrant les préoccupations de toutes les parties prenantes, notamment les populations ».

Avec cette découverte, la Guinée deviendra, sous peu, le onzième pays exportateur du nickel en Afrique. Les dix autres étant par ordre d’importance, le Zimbabwe, l’Afrique du Sud, la Mauritanie, le Maroc, l’Ouganda, le Nigeria, la Zambie, le Kenya, le Botswana et le Rwanda. Et, les principaux pays importateurs de ce métal précieux étant la Russie, les Philippines, le Canada et l’Australie.

Depuis le Sankaran, Abdallah Baldé envoyé spécial de Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin