Le tribunal de première instance de Kindia a condamné hier, mercredi 5 avril 2017, un jeune conducteur de moto taxi pour avoir été coupable d’incitation de mineur à la débauche, a appris Guineematin.com à travers son correspondant préfectoral.

Fodé Touré, âgée de 22 ans et conducteur de moto taxi dans la commune urbaine de Kindia, a été reconnu coupable d’avoir incité mademoiselle Nènè Kadiatou Diallo (16 ans) à la débauche.

C’est à la dernière quinzaine du mois de mars que cette fille a su qu’elle était en grossesse. Par crainte de sa famille, elle a décidé de partir se réfugier chez son copain Fodé qui réside au quartier Féréfou 1.

Après plusieurs semaines de recherche par ses parents, elle a été retrouvée enfin chez le nommé Fodé Touré. Immédiatement, l’oncle de la fille, le Capitaine Mamadou Lamarana Bah, en service au commissariat central de la police de Kindia, n’a pas pu digérer cela et a porté plainte contre Fodé Touré à la gendarmerie de Kindia pour avoir détourné sa nièce.

Après la première audition, le dossier a été transféré au tribunal correctionnel de Kindia pour le procès. Appelé à la barre, le plaignant, le capitaine Bah a rappelé que Fodé était leur voisin lorsqu’ils étaient à Féréfou ; mais qu’il ne savait s’il y avait une relation amoureuse entre les deux. C’est à la gendarmerie qu’il a appris que Nènè Kadiatou était enceinte. Pour lui, c’était une gamine et qu’elle était encore vierge. Sinon, il avait porté plainte pour le détournement de la fille. Interrogée par le juge, la petite Nènè Kadiatou a expliqué les circonstances dans lesquelles elle a eu cette grossesse.

« Depuis que nous étions à Féréfou, je sortais avec Fodé. Quand nous avons déménagé à Yabara, je profitais de l’absence de mes parents pendant la journée pour appeler mon copain Fodé de venir auprès de moi à la maison. Et, chaque fois qu’il vient à la maison, on passait à l’acte (relation intime). Finalement, la grossesse s’en est suivie et j’ai fui maintenant pour aller me réfugier chez lui », a expliqué Kadiatou Diallo.

De son côté, l’accusé Fodé Touré, lors de sa comparution, a d’abord reconnu toutes les charges qui sont retenues contre lui, avant de présenter ses excuses à la famille de la fille.

Ainsi, le ministère public, dans son réquisition, a demandé au juge de condamner Fodé Touré à 3 ans de prison avec sursis et au payement d’une amende de 5 millions de nos francs pour son acte.

Et, finalement le juge Mansaré, dans son verdict, a condamné Fodé Touré à un an de prison avec sursis et au payement d’un million de nos francs pour avoir été reconnu coupable d’inciter la mineure à la débauche.

A rappeler que la partie civile n’a demandé aucun franc ! Elle voulait juste une sanction contre ce comportement qui ne peut que ternir l’image de la famille.

De Kindia, Sékou Komoyah Kaba pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin