Comme annoncé dans un de nos précédents articles, un conflit domanial oppose les habitants de Dabadou, majoritairement musulmans, aux fidèles chrétiens de Kankan autour de la paternité du domaine de l’ancienne ENI, contiguë à l’église. Après les affrontements d’hier et l’interpellation de 13 personnes dont 3 femmes, les sages sont venus rencontrer le Gouverneur de région, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Selon nos informations, cette mission des sages du village a été accompagnée conduite par le doyen de Wassoulou à Ballandou, Elhadj Moussa Sidibé. La rencontre, qui a commencé dans l’après-midi de ce vendredi 7 avril 2017, se poursuit à huis clos à la résidence du Gouverneur, le Général Mohamed Garé.

Au-delà de la propriété de ce domaine (qu’ils n’entendent pas céder à l’église), les sages sont également préoccupés par la détention de leurs fils, interpellés hier à Dabandou et conduits à la prison civile de Kankan.

A en croire des sources consultées par Guineematin.com, le calme commence à revenir dans le village. Mais, ce sont les forces de l’ordre qui contrôlent toujours le domaine conflictuel.

A suivre !

De Kankan, Amadou Oury Souaré pour Guineematin.com

Tél. : 628 42 16 32

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin